Archives des tags : PCF SAINT-QUENTIN AISNE

Présentation de la liste intégrale pour les municipales 2014 : « les voix de la colère », conduite par Olivier Tournay

Les candidats de notre liste, les 45 voix de la colère :

  1. Présentation de la liste intégrale pour les municipales 2014 : « les voix de la colère », conduite par Olivier Tournay dans Conseil Municipal de St Quentin 01.-photo-olivier-tournay-web_redimensionner TOURNAY Olivier – Saint-Jean – 36 ans – Professeur des écoles – Syndicaliste – Conseiller municipal PCF 
  1. 02 Corinne Becourt (2)_redimensionner BECOURT Corinne – Centre ville – 50 ans – Secrétaire de la section de St-Quentin du PCF- Travailleur social dans un Centre Social
  1. 03 aurélien jan 2 vign JAN Aurélien – Saint Martin – 33 ans – Professeur des écoles – Syndicaliste
  1. 04 Agathe Salle (2)_redimensionner SALLES Agathe – Centre ville – 31 ans – chargée de clientèle (transports)
  1. 05 jean-Luc Tournay (2)_redimensionner TOURNAY Jean-Luc – Neuville – 60 ans – Ouvrier espaces verts – Ancien conseiller régional, Syndicaliste et secrétaire de Section
  1.  06 suzanne barbaux vign BARBAUX LARIDOY Suzanne – Centre ville – 54 ans – Directrice d’un service d’aide à domicile- Syndicaliste- membre de la commission administrative paritaire du centre de gestion de l’Aisne
  1. 07 Jérôme Lesur (2)_redimensionner LESUR Jérôme – Remicourt – 42 ans – Professeur des écoles spécialisé – Militant associatif (culture et musique)
  1. 08 Carole Barloy (2)_redimensionner BARLOY Carole – Vermandois – 40 ans – Agent d’entretien en intérim – Militante associative de quartier
  1. 09 didier tassin vign TASSIN Didier – Vermandois – 48 ans – Ouvrier – Demandeur d’emploi – Militant associatif de quartier
  1. 10 Maryse Laplace (2)_redimensionner LAPLACE Maryse – Saint Martin – 58 ans – Responsable d’une équipe d’action sociale
  1. 11 Gérard Ervet (1)_redimensionner ERVET Gérard – Saint Martin – 59 ans – Gardien – Retraité – Militant associatif, Syndicaliste -administrateur du COS de la ville de St-Quentin
  1. 12 francine latouche vign LATOUCHE Francine – Europe -35 ans – Secrétaire (DE) – Militante associative
  1. 13 Serge Casier (2)_redimensionner CASIER Serge – Saint-Jean – 52 ans – Egoutier – Syndicaliste territoriaux
  1. 14 annie ducrocq - marié web DUCROCQ Annie – Saint-Martin – 63 ans – Employée de bureau (retraitée)
  1. 15 Jean-Marie Desmidt (2)_redimensionner DESMIDTS Jean-Marie – Centre ville – 50 ans – Gardien de gymnase – Syndicaliste territoriaux – militant associatif
  1. 16 Barbara Knockaert (2)_redimensionner KNOCKAERT Barbara – Saint-Jean – 36 ans – Professeur des écoles – Syndicaliste
  1. 17 loic deguise vign DEGUISE Loïc – Centre ville – 34 ans – Cuisinier (DE – interim)
  1. 18 Céline (2)_redimensionner TAVERNIER Céline – Faubourg d’Isle – 27 ans – Assistante administrative (commerce)
  1. 19 Ludovic Boulanger (1)_redimensionner BOULANGER Ludovic – Centre ville -34 ans – Chaudronnier Cheminot (Iinterimaire) – Militant associatif, entraîneur de football
  1. 20 marie paule afchain vignAFCHAIN Marie-Paule – Eeurope – 59 ans – travailleur social (DE)
  1. 21 thomas mendes vign MENDES Thomas – Neuville – 35 ans -Médiathécaire Militant associatif (sport, culture)
  1. 22 Aurélie Plé (2)_redimensionnerPLE Aurélie – Saint-Jean – 29 ans – Professeur des écoles – Syndicaliste
  1. 23 benoit lerosey 3_redimensionner LEROSEY Benoît – Remicourt -22 ans – Etudiant (Sciences-Po Paris)
  1. 24 blandine berna vign BERNA GRENIER Blandine- Neuville -54 ans -Mère au foyer – DE
  1. 25 Clément Salle (2)_redimensionner SALLES Clément – Centre ville – 33 ans -Technicien de laboratoire
  1. 26 Laurie Carpentier edimensionner CARPENTIER Laurie – Centre ville -31 ans – Travailleur social
  1. ludovic guin vignGUIN Ludovic – Remicourt -37 ans – Cheminot
  1. stéphanie VatVAT TUREK Stéphanie – Remicourt -39 ans – Professeur des écoles
  1. 29 Gauthier Ducos (2)_redimensionner DUCOS Gauthier – Centre ville – 40 ans -Tuyauteur soudeur en maladie professionnelle
  1. 30 mauricette tournay vign TOURNAY QUERTELET Mauricette – NEUVILLE – 60 ans – Ouvrière Câbleuse chez Hazemyer – syndicaliste – retraitée
  1. 31 Benjamin Mereaux (2)_redimensionner MEREAUX Benjamin – Remicourt -31 ans – Educateur spécialisé
  1. 32 Françoise Denivet (1)_redimensionner DENIVET DRUENNE Françoise – Neuville -56 ans – Employée libre-service (DE)
  1. christophe foubet vignFOUBET Christophe – Remicourt – 42 ans -Ouvrier qualifié
  1. 34 Céline Brion (2)_redimensionner BRION Céline – Faubourg d’Isle -30 ans – Assistante d’éducation – Ancienne conseillère Régionale jeune Picardie
  1. 35 Franck Mousset (2)_redimensionner MOUSSET Franck – Centre ville – 51 ans – Agent administratif (DE) – Adulte handicapé
  1. 36 sylvie mantelet vign  MANTELET CARON Sylvie – Faubourg d’Isle – 40 ans – Agent d’entretien
  1. 37 Jean-François Savary (2)_redimensionner SAVARY Jean-François – Saint-Jean – 56 ans – cheminot roulant- Retraité
  1. 38 Marie-france Kahn (2)_redimensionner KAHN Marie-France – Vermandois – 60 ans – Femme de chambre- Retraitée
  1. 39 Didier Pudepiece vignPUDEPIECE Didier – EUROPE- 55 ans – Ouvrier – Adulte Handicapé – Militant associatif
  1. 40 Marie Christiane Antoine (2)_redimensionner ANTOINE LARUE Marie-Christiane – Neuville -62 ans –Confectionneuse bobineuse -Retraitée
  1. 41 daniel bergougnoux vign BERGOUGNOUX Daniel – Faubourg d’Isle – 61 ans -Commerçant -Retraité
  1. 42 Monique Pottier (2)_redimensionner POTIER Claudine – Vermandois – 60 ans – auxiliaire de vie
  1. 43 dominique nowack vignNOWAK Dominique – Vermandois -59 ans – Expert-comptable – Essayiste
  1. 44 paulette carpentier vign CARPENTIER Paulette – Europe – 87 ans – Agent hospitalier – retraitée – ancienne conseillère municipale, ancienne responsable de l’Union des femmes française – Vétérante du PCF
  1. 45 Bernard Fontaine vignFONTAINE Bernard  – Europe – 73 ansOuvrier retraité – Ancien syndicaliste MBK – Vétéran du PCF

 

Discours introductif de Corinne Bécourt, secrétaire de section :

Chers amis, chers camarades,

Je vous remercie au nom de la section de Saint-Quentin du PCF, d’avoir répondu aussi nombreux à notre invitation. Nous sommes réunis aujourd’hui, bien sûr pour vous présenter notre liste aux élections municipales, mais pas seulement.La situation est grave.La situation sociale explosive.Les gouvernements successifs, dirigés par l’Europe du capital, nous assassinent un peu plus chaque jour.Plus que jamais, notre pays à besoin d’une organisation offensive, le PCF avec des combattants, droits et déterminés.Nos nouvelles affiches, notre journal l’Éveil, donne le ton pour notre part : aucune compromission avec le capital et ses fidèles alliés.Je reprendrai ici un extrait d’une chanson que nous affectionnons particulièrement :

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne? Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.

Exploitation, chômage, misère, Assez ! Il faut que ça change, que tout change !Ayons une pensée pour Nelson Mandela qui vient de nous quitter, souvenons-nous avec fierté, comme pour Angéla Davis, du rôle joué par le mouvement communiste international, le parti communiste français et en première ligne, les jeunes communistes qui menèrent une campagne de masse pour sa libération avec pour mot d’ordre « Libérer Mandela », ses mots fusent encore dans nos têtes.Alors que les hommages hypocrites pleuvent, Lang, Delanoë ou Sarkozy, aujourd’hui même Fabius ou Obama (les va-t-en-guerre en Afrique !), rendons lui l’hommage qu’il mérite.Rendons hommage au dirigeant révolutionnaire, au compagnon de route des communistes mais aussi à tous les autres résistants qui ont lutté avec lui, résistants, combattants de l’ANC et du PC sud Africain et qui furent éliminés.Je reprendrai la phrase dont il aimait à ponctuer ses discours : « La lutte continue » pour redonner le pouvoir au peuple : « Amandla Ngawethu » (le « pouvoir au peuple » en Xhosa).Nous rendrons hommage à Nelson Mandela, le jour de ses obsèques civiles, ce dimanche 15 décembre à 11h au monument de la résistance.Concernant les municipales et le programme, Olivier, tout à l’heure vous en donnera les grands axes, jusqu’au mois de février, nous irons à la rencontre de la population, nous l’étofferons, mais pas de précipitation, la campagne officielle c’est en mars….Et nous avons des luttes urgentes à mener, dont celle contre l’augmentation de la TVA, merci encore Monsieur Hollande.Les Saint-Quentinois sont concernés au premier chef, la perte de pouvoir d’achat sera dure pour le plus grand nombre, intenable pour certains. La TVA est l’impôt le plus injuste frappant davantage les plus pauvres. Une pétition et un tract sont d’ores et déjà à votre disposition.Pour finir, quelques mots sur notre liste, nous lui avons trouvé un nom qui nous ressemble, « Les voies de la colère », 45 camarades qui vont vous être présentés par Ervet Gérard.Bien sûr avec la parité et une présence du privé conséquente mais une liste qui ressemble aussi à l’état de notre ville, Merci Monsieur Xavier Bertrand, ex Ministre du chômage avec près de 27% de demandeurs d’emploi, d’intérimaires, de précaires.Des « voix de la colère » prêtes à agir avec vous.Haro au capital et à ses alliés.Vive le PCF.Je laisse la parole à Gérard pour cette présentation.Merci à tous.

Corinne BECOURTSecrétaire de la Section de Saint-Quentin du PCF

Benoît Roger, secrétaire départementale du PCF de l’Aisne, a pris la parole pour apporter le soutien de la fédération à Olivier Tournay et à la démarche de la Section de Saint-Quentin.

Discours d’Olivier Tournay :

liste-pcf-019-300x224 02 Corinne Becourt (2)_redimensionner BECOURT Corinne – Centre ville - 50 ans - Secrétaire de la section de St-Quentin du PCF- Travailleur social dans un Centre Social 03 Aurélien Jan (2)_redimensionn dans Divers

Chers amis, chers camarades.

Rappelons pourquoi cette liste existe. Trois raisons à cela.

  1. Tout d’abord, nous devons faire face à une ville sinistrée :

  • Une population qui part

  • Une paupérisation croissante

  • Un chômage en explosion (+ 45% depuis 2008).

Tel est le bilan de Xavier Bertrand après 19 ans de pouvoir. Sa réponse est toute faite : « ce n’est pas moi, c’est les autres. Ce n’est pas moi, c’est la crise », tout en essayant de détourner l’attention avec un peu de Tour de France ou de « ville la plus sportive de France ».

Tel est son bilan, est pourtant, il aura été dans toutes les arcanes du pouvoir : maire, député, membre de la Communauté d’Agglomération, Conseiller Général, plusieurs fois ministre (dont du travail !). C’est donc lui qui est aux manettes, et c’est donc lui qui a mis en place la poltique destructrice de la droite, politique la plus libérale qui soit. Le triste état de la ville, c’est son bilan !

  1. A côté de cela, il a été évoqué la possibilité d’une liste avec le Parti socialiste.

Peut-être avez-vous lu la presse locale dernièrement. Le candidat PS s’en prend piteusement à nous, nous accusant de faire le jeu de la droite, nous accusant de collusion. Il essayait même de nous faire porter le chapeau de son échec anticipé. A-t-il si peu de choses à dire sur la politique menée à Saint-Quentin qu’il faille s’attaquer au PCF ?

Pour notre part, nous sommes porteurs d’idées, de combats (qui ne s’arrêtent pas aux portes des échéances électorales) et de valeurs à l’opposé de la politique menée par le gouvernement actuel (politique va-t-en guerre, hausse de la TVA – impôt le plus injuste- alors qu’il faut la supprimer, 20 milliards de cadeaux fiscaux au patronat, attaques contre le code du travail, contre-réforme des retraites)

On nous accuse de collusion avec l’UMP, mais ce que fait le gouvernement est dans la droite lignée de la politique économique menée par Nicolas Sarkozy.

Le candidat PS n’ayant nullement l’intention de remettre en cause la politique gouvernementale, une liste d’union était dès lors impossible.

  1. Enfin, entre les déçus de Xavier Bertrand, et les déçus du PS, notre liste est aussi le rempart contre le FN. Sous un discours faussement social, ce parti d’extrême droite véhicule des idées qui renvoient au rejet et à la haine de l’autre.

Voilà pourquoi nous présentons notre liste et voilà dans les grandes lignes ce que nous comptons faire dans la gestion de la ville.

Le premier mal de la ville est bien entendu l’emploi. Tous les candidats qui vous promettent des créations d’emploi vous mentent. Par contre, une mairie doit tout faire pour que les conditions soient réunies afin que l’emploi puisse se développer, que sa population ne fuie plus la ville, qu’elle soit éduquée et formée correctement.

Aussi, trouvez-vous acceptable que les loyers HLM aient augmenté de 20 % en 5 ans et que les projets de constructions soient arrêtés ? Se loger à Saint-Quentin, même en HLM, coûte trop cher, il faut stopper cette dérive.

Trouvez-vous acceptable que l’on ferme des écoles ?

Trouvez-vous acceptable que la dotation budgétaire par élève soit bien moins élevé ici que dans des villes avoisinantes ?

Trouvez-vous acceptable qu’il n’y ait qu’une crèche municipale pour 55 000 habitants alors que par exemple à Cahors (20 000 habitants), y en ait 4 ?

Tout ceci n’est que choix politiques, choix que Xavier Bertrand ne fait pas. C’est dans la jeunesse qu’il faut investir !

Trouvez-vous acceptable cette zone franche qui ne crée aucun emploi mais qui engendre des déserts médicaux dans de nombreux quartiers de la ville ? Il faut y mettre un terme.

Trouvez-vous acceptable qu’il y ait de moins en moins de trains qui desservent la ville ?

Il faut repenser le transport extra-urbain mais aussi urbain qui ne donne pas satisfaction.

Trouvez-vous acceptable que l’on brade la culture à une entreprise privée (500 000 euros par an) ?

Trouvez-vous acceptable que nombre de prérogatives de la ville soient confiées au privé (ex : une partie des espaces verts) ?

Nous mettrons un terme à toutes ces délégations de services publics dispendieuses pour que la mairie retrouve l’entièreté de ses prérogatives.

Trouvez-vous acceptable que l’on ait un prix de l’eau deux fois plus élevé qu’à Amiens ?

Trouvez-vous acceptable qu’il faille payer pour se rendre à l’hôpital ? 

Trouvez-vous acceptable que l’on mette en concurrence le service municipal d’aide aux personnes âgées avec le privé qui siphonne toute la demande solvable ?

Assez de ces services publics qui n’en portent que le nom. C’est un service public de qualité dont la ville à besoin, un service public qui soit un amortisseur social ! De l’argent, il y a en, et désormais, il faut qu’il soit mis au service de tous et nous aux services de quelques uns.

Alors, oui, face à ce constat, la population est en colère. Nous sommes en colère. Mais nous sommes aussi une perspective, qui ne doit surtout pas s’arrêter à une élection, mais s’emparer de la chose publique, s’emparer des luttes.

Menons cette bataille. Nous, les 45 membres de cette liste, mais vous aussi, dans les quartiers, les entreprises, emparez vous de ce combat. Luttons efficacement contre cette politique nationale d’austérité, relayée à Saint-Quentin par Xavier Bertrand.

Industrie, Emploi, Le tract pétition de la section- l’appel à la grève et manifestation:MARDI 9 octobre

fichier pdf Industrie action et manif 9 octobre Le tract pétition de la section du PCF St-Quentin et l’appel à la manifestation du MARDI 9 octobre

Appel aux militants; Distributions aux entreprises cette semaine, prendre contact avec la section pour les modalités

Plus de 8000 emplois en jeu, plus de 3 millions de chômeurs, Agissons !

Retrait du plan de casse de PSA! 

Nationalisation intégrale de PSA et Renault!

De Saint-Quentin à Aulnay : SOLIDARITE 

 

GREVE ET MANIFESTATION
POUR L’EMPLOI ET L’INDUSTRIE
MARDI 9 OCTOBRE A l’appel de la CGT- 13h30 Place d’Italie à Paris

la CGT ORGANISE UN DEPART EN BUS- Réservation au 03.23.62.39.15

  • 8h30 de la Bourse du Travail, ou 8h45 place de la Liberté à Saint-Quentin (Sandwichs et boissons dans le bus)

 

Industrie, Emploi, Le tract pétition de la section- l'appel à la grève et manifestation:MARDI 9 octobre dans Divers Sans-titre-300x255PSA : c’est le moment de nationaliser ! Et de renationaliser intégralement Renault !

Vivelepcf

C’est le moment, la « valeur » boursière de PSA, 2 milliards d’euros, représente moins de 20 avions de guerre Rafale !

Sans surprise, François Hollande, après l’indignation, fait le choix de l’impuissance devant le plan de casse de 8000 emplois à PSA et la fermeture de l’usine Citroën d’Aulnay. Un rapport d’expert, de complaisance, vient habilement soutenir sa position : il critique la stratégie de la direction mais juge la restructuration inéluctable. Le gouvernement va s’appliquer à aménager le plan en reclassant des personnels dans les entreprises publiques, en abondant les primes de départ etc.

Et pourtant, les mêmes politiciens, de tous bords, n’ont cessé, durant toute la campagne, de proclamer leur volonté de redresser l’industrie en France.

Et bien ils le peuvent !

Aujourd’hui, le nouveau gouvernement fait le choix de valider la politique du tout profit des actionnaires de Peugeot, comme hier, le gouvernement précédent a délivré des aides publiques, directes et indirectes, aux capitalistes du secteur. Renault, dont l’Etat reste l’actionnaire de référence mais dont les profits sont absorbés à 85% par le privé, a impulsé la politique de délocalisation et de casse industrielle en France.

Une lutte nationale peut imposer d’autres choix à ces hypocrites, à commencer par le retrait pur et simple du plan de « restructuration » de PSA.

Les capitalistes de l’automobile doivent rendre l’argent des aides publiques reçues.

La concurrence destructrice organisée par l’UE, sur la base de l’exploitation des travailleurs de chaque pays, n’est pas une fatalité. Notre peuple a déjà dit NON. Faisons-le respecter !

L’industrie et l’industrie automobile en particulier sont des priorités nationales? Oui ! Alors gagnons la nationalisation des deux entreprises centrales, dont dépendent les équipementiers et sous-traitants, qui structurent des bassins d’emploi entiers, avant qu’il ne soit trop tard !

C’est le moment ! La capitalisation boursière de Peugeot-Citroën est tombée à 2,25 milliards d’euros. C’est 20 fois moins que le coût de l’avion de guerre Rafale ! Et nous devons exiger que sur son importante trésorerie, PSA rembourse la collectivité.

Historiquement, la nationalisation, après l’expérience de la Libération, n’a rien à voir en France avec les opérations de renflouement momentané par l’Etat des trusts comme General Motors aux Etats-Unis.

Un rapport de force existe pour, par la lutte, par l’intervention des salariés, se débarrasser des intérêts privés, gagner d’autres choix industriels : la réponse aux besoins face à la logique du profit.

Exigeons la nationalisation de PSA et la renationalisation intégrale de Renault !

 

Fête Humanité 2011 en vidéo, et la programmation 2012

http://www.dailymotion.com/video/xs7axwFête Humanité 2011 en vidéo, et la programmation 2012 dans Faire Vivre et Renforcer le PCF

http://fete.humanite.fr/

Concerts

Il y a une multitude de scènes à la fête de l’Humanité. Jazz, rock, classique… il y en a pour tous les goûts !

Edouard Ferlet

New Order

Patti Smith

BB Brunes

Orchestre national de France

Hubert Felix Thiefaine

Bénabar

Future of the Left

Peter Doherty

Shaka Ponk

Parov Stelar

Dub Inc.

Bohringer-Lubat

Daniel Darc

Zoufris Maracas

Erik Marchand Balkanik sextet

Orchestre Symphonique Divertimento

W.E.T

Stereosapiens

Yas & the Lightmotiv

Mustang

Madame Dame+

Seb Martel

Rodolphe Burger

Kabal

3 minutes sur mer

Bernard Lubat et Richard Bohringer

Apéro- swing avec Marc Perron

Michel Portal + invité

Romanes- Lubat

 Bex

Jean-Marc Padovani

Barbara Carlotti

Hippocampus Jass Gang

Jeanne Added en Solo

Andy Emler MegaOctet

Jean-Phillippe Viret, Fabrice Moreau et Edouard Ferlet

Franck Tortiller et François Corneloup

Fête des Libertés 2012,Presse: les Articles de l’Aisne Nouvelle et du Courrier Picard et

http://www.aisnenouvelle.fr/article/autre-actu/ils-poursuivent-leur-combat

 

 

 

 

 

Ils poursuivent leur combat

 

Publié le mardi 10 juillet 2012
Fête des Libertés 2012,Presse: les Articles de l'Aisne Nouvelle et du Courrier Picard et dans ELECTIONS: Un moyen pas un objectif 201207094ffacf9592ad8-0-188203-300x225

Karima Belliche et Michèle Gabert, militantes de Gauchy, avec Jean-Luc Tournay, responsable du PCF local, et Marie-Christiane Antoine, militante de Saint-Quentin

Le groupe de musique Stafff, avec Sylvère, Thierry, Adams, Fernand, Francis et Fred s'est produit dans la journée .

Le groupe de musique Stafff, avec Sylvère, Thierry, Adams, Fernand, Francis et Fred s'est produit dans la journée.

. Le groupe de musique Stafff, avec Sylvère, Thierry, Adams, Fernand, Francis et Fred s’est produit dans la journée ( en haut à droite ).

La section locale du Parti communiste français tenait sa 37e Fête des libertés, dimanche 7 juillet au stade Marcel Bienfait.

C’est pour eux un vrai rituel. Les communistes de Saint-Quentin et des environs se réunissaient au stade Marcel Bienfait, dimanche 7 juillet de 10 heures à 22 heures, dans le cadre de la Fête des libertés. « C’est un moment de reconnaissance, explique Jean-Luc Tournay, responsable du groupe communiste local depuis 17 ans. Aucun autre parti politique n’organise une telle fête dans le département. »
« Pour une retraite à 60 ans à taux plein, unissons-nous », « Rompre avec la politique du capital », « Le capitalisme a fait son temps »…C’était l’occasion pour les militants de défendre leurs thèmes habituels. « Le gouvernement est à gauche mais il faut maintenant bouger, changer la situation, estime Jean-Luc Tournay. De plus, nous ne sommes pas d’accord avec la stratégie du Front de Gauche. On a notre ligne politique, on aurait aimé avoir notre propre candidat à la présidentielle. »
« On a battu la droite mais tout n’est pas réglé »
Un débat sur le thème : « Hollande est élu, et après ? » était organisé au cours de la journée, autour notamment d’Anthony Crezegut, responsable des jeunes communistes à Paris XVe, et Marc Jammet, conseiller municipal d’opposition à Mantes-la-Jolie.
« On a contribué à battre la droite, mais tout n’est pas réglé, veut rappeler Marc Jammet. Changer les hommes ne change pas la société: c’est ce que veulent les communistes. Le changement doit se voir dans la vie de tous les jours, il faut s’attaquer au système capitaliste. Une hausse des salaires entraînera des décisions politiques de fond sur la société. »
Un rayon librairie était à disposition du public, avec notamment des livres politiques.

Kévin MONFILS

Le Courrier PICARD/

COURRIER-PICARD-FETE-LIBERTES-2012 PCF SAINT-QUENTIN AISNE dans Fête des Libertés-Fête Huma-Repas ECT

Fête des libertés 2012, en image…

Courrier d’Olivier Tournay au Maire de Saint-Quentin, Xavier Bertrand,relatif à la délégation de service public concernant l’événementiel principalement sportif

A Monsieur Xavier Bertrand

Ex Ministre, Député Maire de Saint-Quentin

Suite à la demande faite  en Conseil Municipal  :http://pcfsaintquentin.unblog.fr/2012/06/25/conseil-municipal-du-2562012-rapport-dactivite-de-la-delegatin-de-service-public-pour-lorganisation-devenementiels-principalement-sportifs/

Courrier d'Olivier Tournay au Maire de Saint-Quentin, Xavier Bertrand,relatif à la délégation de service public  concernant l’événementiel principalement sportif dans Conseil Municipal de St Quentin OLIVIER-TOURNAY

OLIVIER TOURNAY, élu Communiste

 

Saint-Quentin, le 13 juillet 2012
Monsieur le Maire,

Par ce présent message, je me permets de vous demander une information concernant l’arrivée ou non des comptes rendus annuels relatifs à la délégation de service public concernant l’événementiel principalement sportif.

Vous aviez confirmé lors du Conseil municipal en date du 25 juin 2012, que la société en charge de cette délégation avait été mise en demeure le 13 juin 2012. La  convention stipule  (article 17.1) que le délégataire a un mois  après la mise en demeure pour remettre les comptes rendus annuels, entrainant en cas de non remise, la résiliation de plein doit pour faute grave.

Attendu que le mois est écoulé, pouvez-vous Monsieur le Maire, m’informer de la situation présente ?

Restant à votre disposition, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Olivier TOURNAY

Conseiller municipal

 

[Edit : ce jour, lundi 16 juillet, j'ai pu constater que des documents étaient arrivés en mairie, sans possibilité de les étudier en détails. Analyse à suivre quand ils nous serons remis.]

cleardot PCF SAINT-QUENTIN AISNE dans Le PCF à St Quentin

REUSSIR UNE GRANDE FETE DES LIBERTES: Appel aux militants, préparation et barbecue le vendredi 8 Juin à la Section à partir de 19H

Parti Communiste Français-Section de Saint-Quentin22, rue de la Pomme Rouge-St-Quentin-Tel:03/23/64/12/71-:http://pcfsaintquentin.unblog.fr-pcfquentin@live.fr 

REUSSIR UNE GRANDE FETE DES LIBERTES

LE DIMANCHE 8 JUILLET 2012 !..

Cher(e) Camarade,


Notre Fête des LIBERTES se tiendra plusieurs semaines après la défaite de SARKOSY et de son gouvernement, mais aussi après les élections législatives, avec lesquelles nous mettons tout en oeuvre pour battre X Bertrand et l’UMP dans notre circonscription et faire reculer le FN .

Cette fête des Libertés est la seule fête politique dans le Saint-quentinois depuis de nombreuses années, elle est donc regardée attentivement par la presse locale et les autres organisations politiques et syndicales ainsi que par de nombreuses associations; elle traduit ainsi à un moment donné, l’influence de Parti Communiste Français localement.

Ayant pris notre responsabilité en ne présentant pas de candidats lors de ces législatives, pour ne pas ajouter de la division à la division; du fait de l’obstination de la Fédération de maintenir des candidats du Front de Gauche malgré un vote très majoritaires des Camarades qui ont désigné Corinne et Olivier, candidats présentés par le Parti Communiste Français, nous avons décidé d’être plus que jamais sur le terrain et rassembler toutes celles et ceux qui veulent faire vivre et renforcer le PCF!

La FETE DES LIBERTES est un moyen formidable pour cela à condition dela réussir !…

Cette fête se tiendra donc le DIMANCHE 8 JUILLET 2012 au stade Marcel BIENFAIT(quartier de Neuville ); ce sera un moment de détente en famille, avec ses amis mais aussi un moment fort de la vie politique locale sur le thème «  Sarko battu et maintenant ?…. » avec l’organisation d’un débat et d’autres animations : concerts, stands divers, expos, tournoi de foot à 6 et un grand MECHOUI le midi….

Il s’agit pour nous de prendre toutes les dispositions pour populariser cette fête au maximum: vente de billets, affiches, journal spécial fête, conférence de presse internet, etc…..

Pour l’organisation complète de la fête qui va du montage au démontage, en passant par la communication, nous vous proposons d’en discuter

Le vendredi 8 Juin à la Section à partir de 19 H 00

AUTOUR D’UN BARBECUE

Pour la bonne organisation de cette réunion et dans le souci des finances de la section, nous vous demandons de nous informer de votre présence ou non.

En souhaitant vivement ta présence, reçoit cher(e) Camarade nos fraternelles salutations.

Pour la Section

Jean-luc Tournay

(Pour  financer cette soirée, chacun pourra nous aider selon ses moyens, merci )

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...