Archive | 21 mars 2014

Appel au personnel : Ville, Communauté d’Agglomération, CCAS

Le dimanche 23 mars prochain se tiendra le 1er tour des élections municipales.

La liste « Les Voix de la Colère » présentée par le PCF et conduite par Olivier TOURNAY a acté dans ses priorités, les services publics. D’ailleurs, dernièrement, le Courrier Picard titrait lors de la présentation de notre programme : « En avant toute sur le service public ».

Dans cette liste, figurent des collègues de travail émanant de divers services, des syndicalistes, qui connaissent bien les difficultés liées à vos conditions de travail, puisqu’ils travaillent avec vous.

Olivier TOURNAY, tête de liste, et ses colistiers, font des propositions et s’engagent à réunir les syndicats afin de mettre en place un calendrier de réunions et examiner dans un premier temps certaines questions telles que : 

- l’IAT (Indemnité Administrative Technique)

- les conventions mutuelles

- la prévoyance maintien du salaire

- le CNAS pour tous…

Plus généralement, nous proposons : 

- de reprendre en régie les travaux effectués dans tous les secteurs par le privé : fin de toutes les délégations de service public

- un service municipal de pompes funèbres

- une nouvelle crèche municipale

- une maison municipale de la santé

D’autres propositions sont bien sûr à étudier.

C’est dans cet esprit que nous avons décidé d’être sur la liste «Les Voix de la Colère», menée par Olivier TOURNAY, pour être à votre écoute et qu’ensemble, nous agissions pour que le service public redevienne une priorité et un véritable outil au service de tous, à commencer par la ville et la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin.

 

Les candidats et membres du comité de soutien vous appellent à voter dès le 1er tour pour la liste « Les Voix de la Colère » :

Bécourt Corinne (candidate), Brin Yvon, Delannoy Rémy, Carpentier Laurie (candidate), Carrier Serge, Cartier Stéphane, Casier Serge (candidat), Desmidt Jean-Marie (candidat), Ervet Gérard (candidat),  Joube Jocelyne, Lemeur Daniel, Lesur Alexandre, Letient Philippe, Mendes Thomas (candidat), Osiol Jean-Marie, Polle Valérie, Poette Jean-Claude, Tassin Ruth, Timelli Dominique, Tournay Jean-Luc (candidat), Varenne Georges, Philippe Vernet

Notre profession et le bulletin de vote

finale

finale2

facebook

Le programme des Voix de la Colère pour les élections municipales de Saint-Quentin

Consulter et télécharger le programme intégral ici

page_1 page_2 page_3 page_4 page_5 page_6 page_7 page_8 page_9 page_10 page_11 page_12

Stationnement gratuit pour l’hôpital public à Saint-Quentin

En 2006, le président du conseil d’administration de l’hôpital fait le choix de confier la gestion d’un parking pour l’hôpital à un groupe privé. Dans une logique de rendement, le parking sera payant. Xavier Bertrand, alors ministre du travail, soutient le projet.

Contrairement à certains, il ne s’agit pas de rendre gratuit (même pour quelques heures) le parking privé de l’hôpital. Ce qui reviendrait soit à casser le contrat avec Q-Park (et donc à payer les indemnités à la société privé), soit à financer ce temps de stationnement au privé.
Dans les 2 cas, il s’agirait bien d’offrir un contrat juteux à la société.

Notre choix est de fournir un moyen de stationnement aux abords de l’hôpital. Par exemple, en enlevant les plots posés par le maire sortant rue Henriette Cabot, ou encore en construisant un nouveau parking à proximité.

Le contrat d’exclusivité ne liant que l’hôpital et la société Q-Park, la municipalité n’en est pas tenue.

Stop au racket sur la santé !

Pour commencer à inverser la politique au service du capital, le 18 mars contre le « Pacte de responsabilité » : une étape très importante

La journée d’action nationale intersyndicale du 18 mars, dans les conditions de préparation et contexte politique que nous connaissons, a représenté une étape très importante dans la bataille contre la politique antisociale poursuivie par Hollande.

 

250.000 travailleurs ont manifesté en France, 40.000 à Paris. La mobilisation de la CGT, prépondérante, était deux fois plus importante en nombre que celle des noyaux déterminés du 6 février. L’idée d’un mouvement continu avance.

 

La journée du 18 mars a ciblé le cœur et l’actualité de la politique gouvernementale au service du capital : le soi-disant « Pacte de responsabilité ». Hausse de la TVA, menaces sur les allocations familiales, baisses drastiques des dépenses publiques, notamment au niveau des collectivités locales, correspondent aux nouveaux cadeaux colossaux consentis au profit capitaliste, le « Crédit d’impôt compétitivité », les abaissements de cotisations sociales patronales etc.

 

On est dans la réalité sensible – durement – par le plus grand nombre.

 

Sans surprise, le « changement » promis pour les élections de 2012 ne s’est pas produit. La formule a servi de leurre pour désamorcer la dynamique des luttes contre la casse des retraites. L’heure est à en reprendre le fil. L’opposition au « pacte » est concrète, loin de programmes fumeux renvoyant à un changement politique aux calendes grecques ou – plus fumeux et trompeur encore – à un infléchissement de l’UE du capital.

 

Le 18 mars solde et fait voler en éclats la comédie du dialogue social et des « contreparties » aux cadeaux au patronat. Elle acte la disqualification de la direction collaboratrice de la CFDT et l’abandon de l’unité syndicale sans principes.

 

La nécessité et la possibilité de ruptures immédiates sont posées. C’est la meilleure riposte à la politique du capital, aux dangereuses diversions des ultra-réactionnaires.

 

Communistes, nous prenons garde à toute récupération et déviation de ce mouvement en développement. Nous l’associons au rejet total de l’Union européenne du capital. Nous mettons toute notre organisation et notre énergie à soutenir et faire grandir l’opposition au « pacte de responsabilité » dans toutes ses dimensions. 

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...