Conseil Municipal de St Quentin, Videos / photos

Conseil municipal de Saint-Quentin (16-12-2013), Budget, intervention d’Olivier TOURNAY (PCF)

Conseil municipal de Saint-Quentin (16-12-2013), Budget, intervention d’Olivier TOURNAY (PCF)
http://www.dailymotion.com/video/x18i45z

 

Conseil municipal du 16 décembre 2013

Intervention d’Olivier TOURNAY (PCF) pour l’opposition.

 

Budget primitif 2014

 

Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux.

 

 

Nous voilà au dernier vote du budget de ce mandat. Nous pouvons maintenant établir un bilan de l’action de la municipalité au travers des budgets que l’on a voté durant ces 6 dernières années.

 

Un budget, c’est par essence faire des choix, regardons ceux que vous avez fait au travers d’un comparatif de l’évolution des budgets de ce mandat (ceux allant de 2009 à 2014). Ce comparatif fait apparaître la vraie nature de la politique menée par la majorité à Saint-Quentin.

 

 

Prenons l’évolution des grands postes de la ville.

 

Le budget de la culture est en baisse (-1,5%) entre le budget de 2009 et celui de 2014.

Plus précisément, -8,5%  de budget pour les bibliothèques

- 11,6% pour l’action culturelle.

 

Sport et jeunesse : -3,9%

Concrètement, c’est moins de gardiens dans les gymnases et plus de casses matérielles.

 

Intervention sociale et santé : +1,6%

Mais dans le détail,  -7,8% pour les services à caractère social relatif au handicap.

- 38% pour les actions en faveur de l’enfance et de la jeunesse.

C’est bien peu de choses pour faire face aux attaques antisociales que l’on connaît, et dont vous prenez votre juste part en tant qu’ancien ministre.

 

Famille : -10%

Et dans le détail : -47,7% pour le budget relatif aux personnes âgées.

-1,7% pour les crèches et garderies.

 

 

Enseignement et formation : -6,21%

Quasiment tous les secteurs y passent -11% pour les écoles primaires, -15,4% pour les écoles maternelles, -30% pour les classes découvertes. Conséquence de  ce dernier point, 12 classes (notamment de Paul Bert, Jean Macé et Schumann) sont recalées.

Alors que le chômage touche de plus en plus durement la population, celle-ci tend à se paupériser. La population a élu cette majorité on voit que vous lui rendez  bien mal en abaissant les budgets des secteurs dont elle a le plus besoin. Est-ce cela un  budget de « bon père de famille ? ». C’est surtout un budget qui fait peu de cas de l’éducation, de la famille, de la jeunesse, de la culture !

 

 

Enfin, l’action économique (-28%).

Dont -88% pour l’intervention économique.

Certes, cela n’est pas censé faire partie des prérogatives, mais je pense que quand le chômage augmente de 45% dans Saint-Quentin (intra-muros) entre 2008 et 2013, l’interventionnisme n’est pas forcement un gros mot.

 

 

Voilà Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers de la majorité la réalité crue de l’évolution du budget dans ce mandat. Voilà vos arbitrages budgétaires, qui ne répondent en rien aux besoins de la population.

Les délégation de service publics fumeuses (notamment une à 500 000 euros), d’une télé municipale, de caméras qui ne font pas baisser la délinquance, de projet de requalifications qui capotent (mais qui coûtent cher en études)…

De coûts de publicité et de publications, de communication en somme impressionnants: 1,3 millions d’euros (budget en augmentation bien entendu : + 44,4%[1]) ce sont vos choix, vos arbitrages, au détriment des écoles, des familles, de la jeunesse.

Mais aussi du logement social. Pour mémoire, alors que les  loyers d’Habitat Saint-Quentinois ont augmenté de 20% depuis 2008, le budget en investissement alloué par la ville reste très faible ( 256 000 euros ), et plus encore dans le réalisé ( 98 000 euros en 2012).

 

Pour finir, les employés municipaux qui travaillent sous votre tutelle pour encore 4 mois, sont certainement ravis de constater tout le bien que vous pensez de leur emploi, quand vous déclarez que le statut de la fonction publique à vie doit uniquement s’appliquer pour les fonctions régaliennes de l’Etat.

Pourquoi ? L’éducation, la santé, la Fonction publique Territoriale seraient moins importants ? Quelle vision du service public ! C’est vrai qu’ils sont plus facilement « délégables » ou revendables au secteur privé, comme le fait d’ailleurs l’actuelle majorité.

Pour rappel, le statut du fonctionnaire, c’est-à-dire qu’il n’a pas la pression du rendement managérial, est ce qui fonde sa neutralité, garante de l’égalité du service public rendu. Avec les fonctionnaires, ce sont les services publics que vous voulez liquider, car ils ne rapportent pas mais ils sont faits pour cela.

Les employés de la ville seront aussi ravis d’apprendre que vous voulez les faire travailler jusque 65 ans (comme le reste de la population d’ailleurs), et en finir avec une retraite basée sur les 6 derniers mois de salaires. Pour niveler vers le bas, encore et toujours. Le Conseil National de la Résistance a réussi à avoir une réelle ambition sociale alors que le pays était exsangue. Monsieur le Maire, vous manquez vraiment d’ambition !

 

Merci de votre attention

 

Evolution des budgets par postes (du budget 2009 au budget 2014), en milliers d’euros – Ville de Saint-Quentin
budget 2009 budget 2014
Enseignement formation (dont)

7864

7375

-6,21%

classes découvertes

32

22,5

-30%

cantine

1320

1112

-15,75%

écoles primaires

2457

2188

-10,90%

écoles maternelles

2387

2019

-15,41%

Culture (dont)

6820

6715

-1,50%

bibliothèques et médiathèques

1182

1081

-8,50%

Action culturelle

1141

1273

-11,60%

Sport et jeunesse

8007

7691

-3,90%

Intervention sociale et santé (dont)

3714

3776

1,60%

services à caractère social pour handicapés et inadaptés

39,5

36,4

-7,80%

Actions en faveur de l’enfance et de l’adolescence

205,8

126,3

-38,59%

Famille (dont)

2184

1967

-9,80%

personnes âgées

464,8

242,8

-47,70%

crèches et garderies

1719

1690

-1,70%

Aménagement et services urbains, environnement

12134

9291

-23,40%

Action économique (dont)

725,7

522,3

-28%

intervention économique

156,5

1834

-88,20%

Aide au tourisme

168

84,8

-49,50%

Dépenses liées aux emprunts

5071

7091

39,83%

[1] Budget 2008 (catalogues, imprimés, publications, publicité, relations publiques) : 909400 E

Budget 2014 : 1313870 E


Mots-clefs :

A propos de Parti Communiste Français-St-Quentin 02

" Face au capital, aujourd'hui, plus que jamais, le peuple a besoin du PCF"

Les commentaires sont fermés.

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...