Conseil Municipal de St Quentin, Divers, Le PCF à St Quentin

Xavier Bertrand, chantre de la pseudo-sécurité, enfreint le Code de l’éducation – Conseil municipal (30/09/2013) – Olivier Tournay (PCF)

Conseil municipal du 30 septembre 2013

Intervention d’Olivier TOURNAY

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux

Monsieur le Maire, vous demandez une rallonge de 57 000 euros pour la vidéosurveillance. Non pas cette fois pour étendre le réseau, mais selon les informations données en commission des finances, pour le réparer. Plus de 10% du budget annuel pour des réparations ! Je ne rouvre pas le débat, car de toute façon, de débat il n’y a pas, attendu que vous éludez systématiquement sur le sujet.  Vous allez me donnez je n’en doute pas quelques exemples ensuite prouvant le bien fondé de ce système, mais au final ne prouvant rien du tout, car vous persistez à refuser toute étude approfondie en la matière. On pourrait savoir ainsi pourquoi la délinquance continue d’augmenter en centre-ville, alors que l’essentiel des caméras y sont implantées. Mais pour le coup, circulez, il n’y a rien à voir : la vidéosurveillance, ça marche. Pourquoi ? Parce que !

Légère parenthèse, je suis surpris Monsieur le Maire que vous ne cherchiez pas à faire financer votre si chère vidéosurveillance par des prestataires privés. En effet, vous avez inauguré la semaine dernière un radar pédagogique (jusque là, rien à redire) financé par un organisme d’assurance privé (avec une belle pub sur le radar).  On substitue donc les prérogatives d’une municipalité à un organisme privé en échange d’une publicité, ce que je ne cautionne absolument pas. Mais comble du comble, vous avez fait distribuer à l’intérieur même des écoles Xavier Aubryet et Theillier Desjardins un document qui enjoint les parents d’élèves à céder le droit à l’image de leurs enfants dans le cadre de cette inauguration, à titre gracieux au groupe AXA, pour je cite, «  reproduire, représenter, conserver et utiliser [leur] image pour la réalisation de tout support (papier, vidéo, numérique, etc.) ».

Or, vous n’êtes pas sans savoir que le Code de l’Education, par sa circulaire n°2001-053, article II.1 relatif à la publicité et l’interdiction de tout démarchage en milieu scolaire stipule que « les maîtres et les élèves ne peuvent en aucun cas servir collectivement ou individuellement à quelque publicité que ce soit ». Vous avez franchi deux frontières :

1- L’école, preuve à l’appui, n’est pas pour vous un lieu protégé, sacralisé.

2- Barrière franchie en matière de droit, et c’est là tout le paradoxe, vous Monsieur le Maire, le chantre de la pseudo sécurité (pseudo car vous avez préférer laisser chuter les effectifs de la police nationale à Saint-Quentin, pour la substituer à des écrans), avec ou sans caméra sponsorisée dans cette rue, vous avez été pris en flagrant délit !

 

Merci de votre attention.

A propos de Parti Communiste Français-St-Quentin 02

" Face au capital, aujourd'hui, plus que jamais, le peuple a besoin du PCF"

Les commentaires sont fermés.

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...