Conseil Municipal de St Quentin, Le PCF à St Quentin

Prix de l’eau à Saint-Quentin : +11.5% depuis 2007 – Conseil municipal (30/09/2013) – Olivier Tournay (PCF)

Conseil municipal du 30 septembre 2013

Intervention d’Olivier TOURNAY

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux

Il nous est demandé de prendre acte du rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l’eau et de l’assainissement.

En préalable, une fois de plus, nos remarques de l’an dernier n’ont pas été suivies de faits : plus de 120 pages de données techniques à ingurgiter en quelques  jours, ce n’est pas tenable ! Je rappelle que pour des conseillers municipaux qui ne sont pas des professionnels de la politique mais des actifs comme les autres, ces délais aussi courts ne sont pas acceptables.

Et une fois de plus, nous ne devons que prendre acte, car vous continuez de nous refuser l’accès en tant que membre pour représenter l’opposition à la Communauté d’Agglomération. Le débat ferait-il si peur ?

Nous aurions aimé avoir des réponses à certaines questions.

Ainsi, concernant la qualité de l’eau page 24 de la 1ere partie du document, pourquoi certaines données sont-elles très précises et d’autres sont particulièrement succinctes.

Ainsi, nous apprenons que le taux de pesticides est conforme. Mais encore ? Quel est ce taux ? Quel est le seuil maximal à ne pas dépasser ?

Nous apprenons aussi que le taux de plomb est pour l’instant conforme (environ 15 microgrammes par litre pour 25 autorisés) mais que ce seuil va passer  à 10 microgramme le 23 décembre 2013. Que compte faire la Communauté d’Agglomération face à ce problème sanitaire ?

Page 42, nous apprenons que le service de l’eau potable est lié pour près de la moitié de sa dette à Dexia (5.2 millions pour un total de 11.3) ? Peut-être sommes nous passés entre les mailles du filet des produits toxiques, mais y a-t-il vis-à-vis de cette dette un surcoût ? Aucun détail n’est fourni.

Page 18, pourquoi avons-nous toujours 26.3% d’eau qui se perd ? Petite baisse du pourcentage (c’était 27% l’an dernier), mais qui n’est pas manifestement due à une amélioration du réseau, mais à un volume d’eau non facturé qui a presque doublé[1]. Pour mémoire, à Paris, c’est 6% de perte. Cette eau perdue, nous la payons. La remarque a été faite les années précédentes, et il n’y a toujours aucun changement sur ce point. Pour preuve, les actions engagées et listées à ce paragraphe, sont strictement les mêmes que ceux présentés l’an dernier,  et ce, sans aucune analyse des effets qui en découlent.

Parlons maintenant du prix de l’eau. Depuis 2007, le prix de l’eau sur votre facture type d’une consommation de 120m3, a augmenté de 11.5%.[2] Pourquoi une telle hausse, et pourquoi un tel écart de prix avec d’autres villes : 5.10 euros le m3 pour une consommation de 120m3 à Saint-Quentin, 2.77 euros à Amiens ! Et un coût de l’assainissement deux fois plus élevé qu’à Bordeaux, Nice ou Dijon.

Nous aurions aimé aussi débattre de la question d’une tarification par tranche, qui ne pénaliserait pas les familles modestes. Hélas, pour toutes ces questions, ce débat n’a pas lieu, car vous ne nous permettez pas de siéger à la Communauté d’Agglomération.

Merci de votre attention.


[1] volume d’eau non facturé en 2011 : 101 020 m3. 2012 : 193 469 m3, soit +91.9%

[2] Pour une facture de 120m3 en 2007 : 549.55 euros. En 2012 : 613.17 euros soit +11.5%

Mots-clefs :

A propos de Parti Communiste Français-St-Quentin 02

" Face au capital, aujourd'hui, plus que jamais, le peuple a besoin du PCF"

Les commentaires sont fermés.

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...