Archive | 12 avril 2013

Manifestations des agriculteurs du 12 mars 2013 : point national et soutien de notre section

Les agriculteurs manifestent ce vendredi dans toute la France pour protester contre la flambée des prix de l’alimentation animale, qui entraîne une hausse de leurs charges.

Dans l’ouest :

À Rennes, ce vendredi matin, peu après 6 h, ils étaient plus de 200 à se rassembler devant la préfecture, à l’appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA) pour s’alarmer face à « la situation catastrophique des éleveurs, dans toutes les filières de production ». Parmi eux, beaucoup d’éleveurs laitiers dans un département comme l’Ille-et-Vilaine où le lait est la principale filière. Ils demandent une meilleure redistribution des marges, dénonçant l’attitude de la grande distribution.

Un rassemblement départemental est prévu ce vendredi à partir de 14 h devant la sous-préfecture de Pontivy. La manifestation sera précédée d’une opération escargot, à partir de 13 h, entre Baud et Pontivy, via la deux fois deux voies.

Jeudi, en début de soirée, 200 agriculteurs se sont rassemblés devant la préfecture. Une vingtaine de tracteurs ont déversé des palettes qui ont ensuite été incendiées. L’opération coup-de-poing, sans heurts, a fait de l’effet en ville. «L’urgence, c’est le prix du lait, indique Alain Bernier, patron de la FNSEA 44. Nous voulons alerter sur la menace de perte de compétitivité liée à des revenus de faible niveau. Sur un litre de lait, 30 centimes vont à l’éleveur, 70 centimes aux grandes surfaces et aux transformateurs. Nous voulons dénoncer les grandes surfaces qui refusent de considérer l’augmentation des charges qui pèse sur nos exploitations. Ainsi que les pouvoirs publics qui cautionnent cette politique de prix et nous harcèlent de normes.»

Jeudi, une centaine d’éleveurs a pacifiquement manifesté son désarroi en installant une mini-ferme Place du Ralliement, à Angers, de 21 h à 23 h. Les producteurs ont expliqué leurs difficultés, lors un barbecue improvisé.

« Les éleveurs sont à bout de nerfs. » Joël Limouzin, le patron de la FDSEA, syndicat agricole majoritaire, a vu la mobilisation grossir au fil de la journée. Jeudi soir, 600 agriculteurs ont dîné et manifesté devant les grilles de la préfecture de Vendée.« Le sujet essentiel est de mettre en évidence les coûts de production. Les éleveurs doivent pouvoir répercuter la hausse, en particulier, la flambée des prix de l’alimentation animale. »

Pyrénées :

Une quarantaine de jeunes agriculteurs ont mené tard hier soir, à Lescar puis Lons, une opération coup-de-poing. Confrontés à « une hausse constante de leurs coûts de production », les membres du syndicat JA 64 se sont rendus sur le parking de la grande surface Carrefour où ils ont embarqué une centaine de chariots, sous le regard des policiers. Avant de terminer leur périple devant la fromagerie des Chaumes, à Jurançon, les manifestants ont aussi fait une escale remarquée devant la laiterie Candia, à Lons. Là, le portail de l’entreprise a été soudé puis copieusement arrosé de lisier. Un tas de pneus était également enflammé à l’entrée de l’usine. Sur les coups de 23 heures, deux camions de pompiers veillaient au grain…Cette action, annoncée seulement en fin de journée faisait suite à la table ronde nationale qui s’est tenue lundi à l’occasion du congrès de la fédération des producteurs de lait. « Aucun résultat concret n’est sorti de cette rencontre » déplore le syndicat.

Très tôt ce matin, c’est à Orthez que les agriculteurs ont manifesté leur mécontentement.

Environ 150 éleveurs manifestent ce vendredi matin à Cahors dans le Lot. Ils réclament un plan d’urgence pour faire face à la hausse de leurs charges et surtout des prix plus rémunérateurs de la part de la grande distribution.
A l’appel de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs, ils sont venus avec leurs vaches et leurs brebis mais aussi avec des chariots de supermarché. Les éleveurs ont rallié la Préfecture du Lot, qu’ils ont recouverte d’une grande bâche portant l’inscription « Les éleveurs exigent un prix juste pour vivre et faire vivre le Lot ».

 

Alsace :

Les Jeunes agriculteurs du Haut-Rhin ont mené cette nuit une action coup de poing devant la sous-préfecture d’Altkirch en y déversant plusieurs tonnes de fumier en signe de protestation. De telles actions ont également été menées dans d’autres villes de France comme Besançon. Entre 140 et 200 agriculteurs, d’après la police et les organisateurs, avaient manifesté hier soir à Besançon pour demander des mesures d’urgence face à la hausse des charges des éleveurs.

Lille :

Une cinquantaine de tracteurs a circulé en début d’après-midi en plein centre-ville de Lille, pour stationner ensuite devant la préfecture.

Lyon :

Environ 500 agriculteurs se sont rassemblés aujourd’hui dans le centre de Lyon avec une centaine de tracteurs et quelques têtes de bétail. Venus des huit départements de la région Rhône-Alpes, ils ont organisé un grand pique-nique place Bellecour avec les produits de leurs fermes avant de prendre, avec leurs engins agricoles et leurs animaux, le chemin de la préfecture, provoquant au passage des perturbations de la circulation.

Bon nombre d’actions sont prévues ce vendredi en France devant les Préfectures et les sous-préfectures où les doléances de la filière élevage seront déposées.

 

La section du PCF de Saint-Quentin soutient pleinement les actions et les revendications des agriculteurs sur les marges de la grande distribution et les pressions subies. Eux aussi victimes de la politique européenne du capital, ils doivent avoir la place qui leur revient dans la société, pouvoir vivre dignement de leur travail et exercer celui-ci dans les meilleures conditions. Les agriculteurs doivent être partie prenante d’un grand projet de société. La distribution de la nourriture est une des bases de la redistribution des richesses. Organisons la riposte au capitalisme affamant les uns et appauvrissant les autres. Refuser leur politique ne suffit plus, mettons en place ensemble la réponse adaptée à leurs attaques, reprenons ce qui nous appartient.

 

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...