Archive | 6 février 2013

Quand l’instruction civique devient instrument de campagne

Quand l’instruction civique devient instrument de campagne dans Divers bertr-holn-225x300Lorsqu’un directeur d’école invite un député-maire dans sa classe, on peut y voir une belle mise en pratique des cours d’instruction civique. Là où on peut imaginer un exposer aux enfants des institutions de la République, de la représentativité, des missions des élus, etc., d’autres pourront en faire une tout autre analyse.

 

Visite de la classe de CM2 d’Holnon par Xavier Bertrand du 28 janvier 2013.

 

En effet, lorsqu’on sait que l’enseignant en question n’est autre que Roland Varlet, maire UMP de la commune de Gricourt et que le député-maire est Xavier Bertrand, du même bord politique.

Que les sujets abordés peuvent eux-aussi poser question. Les rythmes scolaires, sujet délicat pour lequel M. Bertrand a de grandes chances de se trouver des alliés face au gouvernement actuel, tant auprès des élèves que des professeurs. Ou encore le sujet du mariage pour tous, pour lequel il n’a pas hésité à dire aux élèves qu’il voterait contre. Tout cela, sous prétexte de réponse aux questions des enfants.

On imagine facilement que le député-maire aurait pu éluder les questions en expliquant qu’il n’était pas là pour faire de la politique mais pour parler du rôle et des fonctions des élus.

 

La séance trouve son apogée lorsque Xavier Bertrand signe des « autographes » sur le cahier des élèves. Alors est-il venu pour un cour d’instruction civique ou pour parler de sa personne ? La légitimité de la démarche dépend grandement de la réponse à cette question.

L’école publique a-t-elle vocation à être le théâtre de propagande et de campagne politique ?

 

 


 

Article de l’Aisne Nouvelle du 2 février 2013

5 commentaires

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...