Archive | 2 décembre 2012

Motion déposée par la section de St-Quentin au Sous-Préfet le jeudi 29 novembre 2012

Motion déposée par la section de St-Quentin au Sous-Préfet le jeudi 29 novembre 2012 dans Divers pcf-st-quentin

 

PARTI COMMUNISTE FRANCAIS-                               Saint-Quentin le 29/11/2012     

Section de Saint-Quentin

22, rue de la Pomme rouge

02100 Saint-Quentin                                                                                                                      

 

 

 

MOTION remise à Monsieur le

                                                                                        SOUS-PREFET de Saint-QUENTIN 

 

   motion-palestine-201 dans Luttes, grèves, manifsSOLIDARITE AVEC GAZA ET RECONNAISSANCE DU PEUPLE PALESTINIEN A L’ONU

 

      Aujourd’hui, jeudi 29 novembre 2012, journée internationale de Solidarité avec le peuple Palestinien, un vote est prévu pour l’amélioration du statut de la Palestine, comme état non-membre à l’Assemblée Générale de l’ONU .

Cela fait prés d’un siècle que sont niés à ce peuple ses droits nationaux et jusqu’aux droits humains fondamentaux.

Depuis le 14 novembre 2012 , Israel a lancé une nouvelle offensive contre la bande de GAZA ;

Le triste bilan de cette opération fait état de 160 morts palestiniens et de plus de 1 000 blessés parmi la population civile.

Cette agression est étroitement liée avec les élections israéliennes qui se tiendront en janvier prochain.

Nous assistons à une attaque criminelle contre un peuple assiégé à GAZA. Cela n’a rien à voir avec la sécurité et tout à voir avec la négation du droit inaliénable de ce peuple à l’auto-détermination.

 

Le peuple Palestinien a subi la dépossession et l’exil forcé depuis 1948 ; prés d’un million de Palestiniens ont été expulsés de force de leurs maisons ; l’occupation israélienne en juin 1967 de la Cisjordanie et de la bande de Gaza n’a apporté que de nouvelles souffrances alors que la résolution 242 de l’ONU prévoit qu’Israel doit évacuer ces territoires.

 

Les politiques israéliennes tout au long de ses 45 années d’occupation ne reposent que sur l’expropriation des terres, les colonies, le siège de GAZA et la Cisjordanie, la démolition des maisons et le mur de la honte qui enserre cette terre palestinienne.

 

Mettre un terme à cette occupation est la seule issue pour les Palestiniens, pour pouvoir mener une vie de prospérité et de progrès, c’est la seule façon de concrétiser la liberté et la dignité de ce peuple.

 

Depuis 2007 , l’Etat d’Israel maintient un blocus inhumain contre Gaza ; c’est une véritable catastrophe humanitaire .

Quelles sont les réactions de la communauté internationale ?

           Où est la France, du Président Hollande ?

 

Dans son discours à l’ONU le 25 octobre dernier, le président de la République Française met en garde contre le péril Syrien, Iranien, appelle à des interventions armées ; rien sur l’agression Israélienne !

          Il y a deux semaines, il accueillait en grande pompe le Premier ministre israélien Netanyahu, premier fauteur de guerre.

 

 Où est l’Union Européenne, «  prix Nobel de la Paix  » ?

Elle a signé en juillet, un accord de coopération avec Israel dans de nombreux domaines dont le militaire. L’UE importe massivement des biens «  made in Israel  » produits dans les territoires occupés.

La position des  Etats Unis d’OBAMA, n’est guerre différente de celle de la droite républicaine ; il apporte son soutien total au droit d’Israel de se défendre .

La France par le biais de son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius a annoncé que Paris soutiendrai le Président palestinien, Mahmoud Abbas ; si c’est le cas ,il était grand temps que la France reconnaisse l’Etat Palestinien à l’ONU pour redonner crédit aux dirigeants palestiniens. La position française, hésitante jusque là, obtenue grâce à la mobilisation de l’opinion est affaiblie estimant que la négociation nécessaire entre Israel et l’OLP , pour l’existence effective de l’Etat Palestinien doit être «  sans condition immédiate   » , ce qui veut dire que les palestiniens ne devraient pas exiger l’arrêt de la colonisation avant toute discussion ! Autant dire que Paris ne compte pas exercer de pressions sur Tel-Aviv.

 

La mobilisation grandit en Palestine, mais aussi en Israel comme dans de nombreux pays.

 

Faisons la grandir en France à partir de revendications légitimes, de justice :

 

Arrêt des attaques meurtrières d’Israel et levée  immédiate du blocus israélien inhumain sur la bande de GAZA et la Cisjordanie.

Respect des résolutions de l’ONU, dont la 242 qui doit mettre fin à l’occupation israélienne.

Démantèlement de toutes les colonies et reconnaissance d’un Etat palestinien indépendant, dans les frontières de 1967, avec Jérusalem – Est comme capitale.

 

Exigeons du gouvernement français :

l’arrêt de toute collaboration militaire française avec Israel, d’achat et de vente d’armements avec ce pays.

Le boycott des produits israéliens issus des territoires palestiniens occupés.

La lutte contre toute forme de racisme, d’antisémitisme est indissociable de la lutte pour la paix le respect du droit des peuples, la justice et le développement

 

SECTION DU PARTI COMUNISTE FRANCAIS DE SAINT-QUENTIN

 

Nous sommes près de 200 communistes à avoir reçu la lettre de la direction nationale du PCF….Réponses à Jacques Chabalier… Marc Jammet, conseiller municipal et Armelle HERVE, secrétaire de Section Mantes La Jolie

 

Nous sommes près de 200 communistes à avoir reçu la lettre de la direction nationale du PCF....Réponses à Jacques Chabalier... Marc Jammet, conseiller municipal et Armelle HERVE, secrétaire de Section Mantes La Jolie dans 36éme Congrès du PCF imagesArmelle HERVE Le 30 novembre 2012

 

31 Rue Pierre Curie

 

78200 Mantes la Jolie

 

 

 

 

 

A Jacques CHABALIER

Je viens de recevoir ta lettre circulaire – non signée – me signifiant que ma signature apposée au texte alternatif « Ni abandon, ni effacement, un parti résolument communiste dans l’affrontement de classe » n’avait pas été validée faute de cotisations à jour.

Je n’ose croire que tu te sois laissé abuser par la Fédé des Yvelines ! Lequel de vous deux est le plus malhonnête (au moins) intellectuellement ?

Aucune précision ne m’a été demandée par courriel, par téléphone …

 

Je vais donc t’expliquer les choses : suite à un accord entre la section de Mantes la Jolie et la Fédé 78, depuis l’an passé, il a été convenu de faire le point une fois par an, au nom par nom, pour les adhérents qui règlent leur cotisation en espèce ou en chèque à l’ordre de notre section. Il était entendu que les règlements ADF PCF et les prélèvements automatiques seraient encaissés par la Fédé – qui par ailleurs nous reverse avec un délai plus ou moins long la part qui nous revient … (ce n’est pas exactement cela dans les statuts, je me permets de te le rappeler toi que je sais tatillon …)

 

Je ne vais pas m’attarder sur les difficultés à faire vivre un parti essentiellement organisé dans la grande cité populaire du Val Fourré, à Mantes la Jolie, sur les bonheurs et les espoirs que portent nos luttes. C’est le cas notamment pour l’embauche de salariés à la CAF ; pour la réouverture du service de cardiologie interventionnelle dans notre hôpital public depuis …2 ans ½ . Non, je ne m’attarderai pas sur ces sujets, je crois que tu as bien d’autres préoccupations bureaucratiques, loin de ces activités extérieures qui ont pour modeste ambition d’organiser la lutte, de nourrir le débat idéologique sur la nécessité d’un changement de société en rupture avec le capitalisme.

 

Alors, pour en venir à l’essentiel de ton courrier administratif, je te précise qu’en un peu plus de 30 ans de Parti, j’ai toujours été à jour de mes cotisations (quelle que soit ma situation financière par ailleurs). Lorsque j’étais adjointe au Maire, je « virais » directement l’intégralité de mon indemnité à la Fédé, et il fut une époque où je versais aux différentes souscriptions.

Mais je te sens encore sceptique, alors je t’adresse la photocopie des chèques versés. Pour finir de te rassurer je te joins celle du dernier trimestre 2012 que je remets ce jour à ma trésorière.

Avec cette mise au point je te demande de faire un rectificatif, public, dans Communistes, et à l’attention des adhérents. Je persiste et signe pour le texte alternatif « Ni abandon, ni effacement, un parti résolument communiste dans l’affrontement de classe » et te demande de l’enregistrer.

Je ne te demande pas d’excuses, je sais qu’elles ne seront pas sincères puisque tu es dans un affrontement idéologique. Tes pratiques sont à l’opposé de tout principe démocratique digne de ceux que je combats.

Je ne te salue pas.

Armelle Hervé

Secrétaire de la section de Mantes la Jolie (78)

marc-jammet-300x225 dans Communisme-Histoire- Théorie

Marc lors de notre débat à la fête des Libertés

Marc Jammet

Membre du Conseil départemental des Yvelines du PCF

Conseiller municipal de Mantes la Jolie

31 rue Pierre Curie

78200 Mantes la Jolie

A

Jacques Chabalier

Responsable Vie du Parti

2, place du Colonel Fabien

75019 Paris

Copie à Pierre Laurent

Secrétaire national du PCF

Le 1° décembre 2012

 

Cher camarade,

 

Ton courrier est une insulte au militant et à l’élu que je suis, respectivement depuis 35 ans et 10 ans.

J’ai toujours été à jour de mes cotisations et, bien souvent, davantage qu’au taux préconisé.

Je te signale que je finance seul, en sus de mes cotisations, mon bulletin d’informations municipales envoyé à plus de 1.000 Mantais par La Poste, trois fois par an – soit 3.000 euros annuels alors que je sors à peine d’une période de chômage de 3 ans et 6 mois.

Pour ce qui concerne la fédération des Yvelines, je t’invite à te rapprocher d’elle et à lui demander des explications sur ce qui semble être, pour le moins, « une légèreté » de la direction.

Il faut en effet que tu saches qu’après quelques péripéties et parce que notre fédération ne reversait pas la part qui revenait aux sections, nous avons passé un accord nous permettant de garder les cotisations qui nous sont versées directement avant que nous ne régularisions, une fois par an, les comptes.

 

Cela nous permet tout simplement de pouvoir disposer d’un « fonds de roulement » pour mener notre activité politique. C’est le cas notamment de notre action pour que la CAF de Mantes la Jolie réponde à sa mission de service public ou celle encore contre la privatisation d’une partie des services de notre hôpital (qui a rassemblé 27.000 signatures sur un bassin de vie de 100.000 habitants).

 

La fédération le sait d’autant plus qu’elle a envoyé un courrier à notre trésorière lui demandant de lui indiquer quels adhérents étaient à jour. Notre camarade lui a répondu aussitôt (je suis à jour – comme tous les autres camarades signatures du texte).

Je m’étonne donc que, sans attendre notre réponse, la fédération nous ait déclarés « non-cotisants » alors qu’elle vient de reconnaître avoir attribué « 40 adhérents fantômes » à une autre section depuis 2009.

 

Au-delà de cette « cuisine » à l’odeur peu ragoutante, tu ne m’empêcheras pas de penser que le courrier « très moral » que tu viens de m’adresser ne vise qu’à une chose : casser le thermomètre pour faire réélire la direction nationale actuelle et donner une caution démocratique à une ligne politique qui mène droit à la disparition du PCF et de ses idéaux au profit d’une partie de pouvoir dans une société que la direction nationale a renoncé à changer.

 

Pour ce qui me concerne – et j’en suis persuadé, l’ensemble de mes camarades que tu veux considérer comme quantité négligeable, je te réaffirme notre volonté de faire vivre et développer un parti communiste utile au changement de notre société et à la construction du socialisme dans notre pays.

 

Cordialement

Marc Jammet

PRES DE 200 COMMUNISTES EN FRANCE ET SIGNATAIRES DU TEXTE pour le 36éme Congrès du PCF

« Un parti résolument communiste dans l’affrontement de classe. Ni abandon, ni effacement!

Aisne, Somme, Oise, Gironde, Var, région parisienne, etc…..

ONT RECU LA LETTRE DE LA DIRECTION NATIONALE DU PCF

DONT JEAN  A ST QUENTIN /LUC TOURNAY SECRETAIRE DE SECTION

PAULETTE CARPENTIER

SERGE CASIER

CHRISTIAN PLE

  CORINNE BECOURT, membre du Conseil National…ET d’autres

De quoi la direction du PCF a-t-elle peur?

Communiqué des signataires du texte alternatif, 30 novembre 2012 (en PDF)

 

rond dans ELECTIONS: Un moyen pas un objectifLe 17 novembre, au nom de 450 communistes, dont 8 membres du Conseil national du PCF, 2 secrétaires de fédération, plus de 30 secrétaires de section, nous avons déposé un texte alternatif à la « base commune alternative » de la direction du Parti, « Rallumer les étoiles ».

Notre texte s’intitule « Un Parti résolument communiste dans l’affrontement de classe. Ni abandon, ni effacement ».

Il pose la nécessité du bilan de l’opération Front de gauche, décidée unilatéralement par la direction. Il propose la rupture avec cette nouvelle étape de la stratégie d’effacement du PCF, de ses positions et de son organisation, d’alignement sur une social-démocratie « de gauche », avec Mélenchon comme porte-parole de fait et une dévalorisation du vote communiste.

Notre texte analyse les graves conséquences des illusions semées sur Hollande et sur l’alternance. Il porte la nécessité, face à la super-austérité programmée « de gauche », de grandes campagnes, en lien avec les luttes, contre l’Union européenne du capital et son instrument, l’euro, pour la défense intransigeante du financement solidaire de la Sécurité sociale, des services publics… Il porte la nécessité de renouer avec notre perspective révolutionnaire, le socialisme : « Il est gravement illusoire de laisser croire que l’on pourrait mettre « l’Humain d’abord » sans rompre avec le capitalisme et l’exploitation de l’homme par l’homme », écrivons-nous.

Nous proposons une adresse nationale au peuple de France pour la nationalisation des secteurs clefs de l’économie, à commencer par l’industrie, les institutions financières, la grande distribution et pour la reconquête des grands services publics.

Vous trouverez, ci-joint, le résumé officiel de notre texte, seule motion rejetant clairement la ligne réformiste d’abandon dans le Front de gauche et le Parti de la gauche européenne.

Au moment où le fonctionnement démocratique des partis « bourgeois » fait tristement jaser, nous déplorons que la direction du PCF choisisse d’étouffer le débat au sein de notre parti. Le vote sur les textes doit avoir lieu les 14 et 15 décembre prochains. A ce jour, la direction ne les a pas envoyés aux adhérents. Le document qu’elle prévoit de faire parvenir comprendra 72 pages « journal », de l’ordre de 600.000 signes typographiques, l’équivalent du « Da Vinci code » à absorber en quelques jours…, sans possibilités d’organiser le débat de fond dans les sections et fédérations. De qui se moque-t-on ? Des communistes ! De qui a-t-on peur du côté du Front de gauche ? Du débat contradictoire, de l’opinion éclairée des communistes !

Vous trouverez ci-joint un communiqué exprimant notre totale réprobation de ces méthodes.

 

Il y a et il y aura des révolutionnaires conséquents en France, ils sont et ils seront communistes !

 

1 Commentaire

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...