Archive | 8 octobre 2011

Dimanche 9 octobre à 16H45, urgence expulsion…Contre l’injustice LUTTONS

FAITES CIRCULER L’INFO

PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

SECTION DE ST QUENTIN

RENDEZ VOUS demain DIMANCHE A 16H45 , SUR LE LIEU DE L’EXPULSION à StQuentin

Nous contacter pour avoir le lieu du rendez vous ; pcfquentin@live.fr ou 06/26/09/26/48

L’expulsion est une violence qui jette les gens dans la spirale de l’ exclusion et de la grande précarité. C’est un drame qu’il faut arrêter

Nous sommes au bout du parcours, seule la mobilisation peut empêcher l’expulsion; Nous devons être nombreux à montrer que nous ne laisserons pas faire et que nous attendons de pied ferme le huissier et les forces de l’ordre et s’il le faut jusque la date de la trêve hivernale 

Malheureusement, tous les ans à la même époque, la section du PCF de st quentin est saisie par des familles, des hommes, des femmes en situation d’expulsion…sur le Saint-Quentinois, les expulsions avec intervention des forces de l’ordre ne sont pas toujours visibles, la « honte » du locataire expulsé est un des facteurs. Les méthodes aussi ont changé, les bailleurs  utilisent de plus en plus des techniques qui font que le locataire part  avant la date fatidique. Normalement la loi fait obligation de relogement, ce n’est quasiment jamais le cas..

BAS SALAIRES, CHOMAGE , PRECARITE

Les risques d’expulsions augmentent car les loyers n’ont jamais été aussi élevés, les locataires ne peuvent plus suivre, d’autant que la précarité, la pauvreté salariale et le chômage progressent. Pendant ce temps, les profits explosent et les riches deviennent de plus en plus riches

L’expulsion est une violence qui jette les gens dans la spirale de l’ exclusion et de la grande précarité. C’est un drame qu’il faut arrêter.


Notre petition de 2004:

Saint-Quentin, arrêté anti-expulsions

Monsieur le Sénateur Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux


Nous vous demandons l’adoption de cet arrêté ANTI-EXPULSION

ARRETE

Vu les articles L 2211-1 et suivant du Code Général des Collectivités Territoriales,

Vu la loi N° 98-657 du 29 juillet 1998 d’orientation relative à la lutte contre les expulsions,

Considérant qu’en dehors de la trêve hivernal, des hommes, des femmes, des familles seront alors privés du droit fondamental au logement, le relogement pourtant prévu par la loi n’étant pas respecté,

Considérantque perdre son logement entraîne la perte de tous ses droits, les personnes concernées étant dans l’impossibilité de se réaliser tant professionnellement , que familialement,

Considérant que ces mesures d’expulsion sont totalement inhumaines, injustes, inadmissibles et ne prennent pas en compte les difficultés que rencontrent les personnes (licenciement, difficultés familiales, surendettement…),

Considérantque ces expulsions portent atteintes à la santé, à l’éducation, à la sécurité des enfants et ne respectent pas la convention internationale des droits de l’enfant,

Considérant que l’insécurité sociale peut toucher chacun des administrés et les amener à l’expulsion,

Considérant alors que ces mesures sont prises à l’encontre de ces personnes et sont de nature à troubler l’ordre et la tranquillité publique,

Considérant que le droit au logement est un droit fondamental reconnu par les lois,

ARRETE

Article 1 : La ville de Saint-Quentin est déclarée zone hors expulsion locative et aucune personne ou famille ne sera expulsée pour des raisons économiques ou à cause des effets de l’insécurité sociale

Nous demandons au Maire de Saint-Quentin d’adopter en urgence lors du conseil municipal cet arrêté

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...