Archive | 1 octobre 2011

APPEL à une mobilisation historique le 11 OCTOBRE par La CGT Goodyear

Cessons de nous indigner, révoltons nous !

La CGT Goodyear vous informe que le 11 Octobre 2011, journée choisie par les confédérations comme journée d’action contre la situation actuelle, nous appellerons l’ensemble du grand bassin Amiénois à une mobilisation historique.

Le site de Goodyear Amiens est sans aucun doute le symbole de la résistance contre une multinationale qui fait d’énormes bénéfices et qui pour autant s’acharne à délocaliser la production et détruire des centaines d’emplois directs et des milliers indirects !!!

Il n’y a plus un jour où l’on nous annonce des fermetures d’usine, des licenciements par centaines et c’est à chaque fois le même discours : « il faut délocaliser pour augmenter la profitabilité des entreprises…. »

A chaque fois ce sont des salariés qui sont visés, des vies de familles détruites, des familles mises dans la détresse et la misère, certains même se suicident parce qu’ils perdent tout ce qu’ils ont construit !!!

Chez Goodyear les salariés ont décidé depuis 2007 de dire NON, NON à la délocalisation d’une activité pérenne, NON à la mort de 817 emplois, NON à la destruction de milliers d’emplois indirects, NON à une fermeture de site où un groupe vient d’annoncer une augmentation de 43% de son bénéfice !!!!

Les actionnaires de Goodyear se félicitent des extraordinaires résultats du groupe, les meilleurs jamais connus à ce jour. Dans de très nombreux groupes c’est la même chose, les actionnaires se mettent un max dans la poche et ils annoncent des fermetures d’usine sacrifiant au passage des milliers d’emplois en France !!!

Allons nous encore les laisser faire sans s’unir pour dire STOP à la casse de notre PAYS, le gouvernement ne cesse de dire qu’il faut lutter contre le chômage, c’est ce que nous faisons chez Goodyear depuis des mois, la justice ne cesse de nous donner raison, preuve que notre lutte contre la misère sociale est légitime !!!

La CGT Goodyear et les salariés de Goodyear Amiens, appellent la population du grand Amiens à venir devant le site de Goodyear le 11 Octobre 2011 dès 10.00 heures.

Nous devons nous unir pour demander des droits nouveaux, obtenir une loi pour interdire les licenciements boursier, sur Amiens d’autres entreprises sont dans le collimateur des actionnaires, Whirlpool, Valéo, Procter, Carbonne Lorraine.

Partout ça délocalise et le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que de nous taxer pour éponger une dette dont il est le seul responsable, combien de temps encore allons nous accepter de payer les erreurs des autres ???

Qu’allons-nous laisser à nos enfants si nous ne réagissons pas ????

Nous devons le 11 Octobre 2011 dire notre ras le bol de voir nos emplois partir parce que des actionnaires le décident à l’autre bout de la planète, si demain Goodyear arrive à mettre à mort notre usine l’onde de choc sera terrible pour tout le bassin d’emploi de notre région…

Nous appelons tous les habitants de la région, les mères de famille, les chômeurs, les retraités, les précaires, les salariés menacés de chômage, à se réunir devant notre usine le 11 Octobre 2011 à 10.00 heures.

De même nous interpelons les politiques qui se disent de gauche à nous rejoindre, non pas dans des discours mais des actes, dire que l’on nous soutien c’est bien mais le faire c’est mieux tous les politiques de gauche doivent être à nos cotés et exiger avec nous une loi qui mette un terme à la mort industrielle de notre FRANCE…

S’il y a plus de 56 Mois que nous luttons avec succès, nous pouvons le faire partout, la direction Goodyear aidée de certains aimerait nous voir abdiquer pour lui permettre de verser encore plus de FRIC aux actionnaires et aux dirigeants !!!Nous avons un devoir de continuer la lutte contre ceux qui veulent notre peau, mais aujourd’hui il faut que tous les habitants de notre région s’unissent pour faire front commun et exiger l’arrêt du projet de restructuration sur Goodyear mais aussi ailleurs !!!

Nous avons TOUS ENSEMBLE les moyens d’exiger et obtenir l’arrêt de la casse industrielle et la mort de nos emplois !!!

C’est aujourd’hui que nous devons nous unir, c’est aujourd’hui que nous devons gagner, ne pas croire que nous n’avons pas les moyens de faire céder les entreprises, c’est TOUS ENSEMBLE que nous pouvons inverser la situation, nous avons l’obligation de nous mobiliser, il faut le faire en commençant par la journée du 11 Octobre 2011. Les salariés de Goodyear Amiens vous appellent donc à une union vitale pour EUX mais aussi pour VOUS, TOUS ENSEMBLE nous ferons changer le monde que l’on veut nous imposer, nous sommes dans une période ou les politiques n’ont d’autres choix que de nous entendre, au delà des promesses et grands discours nous devons obtenir du concret, faute de quoi dans 10 ans nous serons toutes et tous des STF (Sans Travail Fixe).

Nous n’avons plus le choix, nous devons agir, nous comptons donc sur la présence du plus grand nombre devant le site Goodyear Amiens le 11 Octobre 2011.

VOTRE SYNDICAT, VOS ELUS CGT


Manifestation le 6 octobre à 14 heures, de la Bastille à la :PERTE D’AUTONOMIE, POUVOIR D’ACHAT, PROTECTION SOCIALE

Les organisations syndicales de retraités, UCR-CFDT, UNAR CFTC, UNIR-CFE-CGC, UCR-CGT, UCR-FO, FGR-FP, UNSA Retraités, ont débattu des conséquences de la situation économique et sociale sur les conditions de vie des retraités.

Elles rappellent leurs revendications sur la prise en charge de l’aide à l’autonomie :
- Une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge.
- La prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la Sécurité sociale.

Sur le pouvoir d’achat :
- une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses retraites.
- un minimum de pension au niveau du SMIC.
- une nouvelle modalité d’indexation.

POUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERTE D’AUTONOMIE ET LA DEFENSE DU POUVOIR D’ACHAT MANIFESTATION NATIONALE UNITAIRE LE 6 OCTOBRE A 14 HEURES DE LA BASTILLE A LA NATION

 

Communiqué CGT des retraités-e-s des services Publics Parisiens

action 6 et 11 octobre 2011

Pourquoi, nous, retraités des services publics parisiens, serons-nous dans la rue à partir de 13 h 30, de la Bastille à la Nation avec les collègues CFDT, CFTC, UNSA, FGR, le jeudi 6 octobre 2011 et le mardi 11 octobre 2011 avec vous ?

Notre pouvoir d’achat est de nouveau menacé. La CGT considère qu’aucune retraite ne doit être inférieure au Smic.

Alors que le plan de rigueur conforte les niches fiscales favorables aux nantis, la contre-réforme [1]des retraites, profondément injuste, votée sous l’égide du gouvernement Fillon et du Medef, fait de notre système le plus dur d’Europe.

En raison de la durée de cotisation requise :

- Contre le report de l’âge de départ à la retraite (62 ans à partir de 2016 au lieu de 60 ans avant juillet 2011).

- Contre la baisse du niveau des pensions (15 ans de cotisation : 557 euros mensuel avant janvier 2011 ; dès janvier 2011 : 327 euros mensuel).

Il savoir aussi que tous ceux qui sont né(e) s en 1955 et après voient leur durée de cotisations passer de 165 à 166 trimestres (41,5 années de cotisation), disposition prise par voie de décret pris en catimini à l’été 2011.

Le report de la contre-réforme du financement de la perte d’autonomie, au prétexte de crise financière : M. Sarkozy décide de faire le point en 2012…

Quel que soit l’âge, chacun est concerné par la nécessité de la création d’une prestation de compensation de la perte d’autonomie. Celle-ci doit être prise en charge par la solidarité nationale dans le cadre de la Sécurité sociale.

La taxation des mutuelles, portée à 7 % du montant des contrats, va obligatoirement avoir des conséquences graves sur notre pouvoir d’achat et sur notre santé. Cette dégradation sera renforcée à la Ville de Paris par les attaques contre le centre 602.

Nous sommes tous concerné(e)s. Vous êtes tous concerné(e)s.

Les retraité(e)s, comme tous les citoyens, exigent des décisions justes et équitables.

Nous voulons des mesures nouvelles donnant priorité à la réduction des inégalités (emploi, services publics, justice fiscale).

Ce n’est pas à nous ni à vous, agents de la Ville de Paris ou du département, de payer les banquiers et les spéculateurs qui ont créé, avec l’appui du gouvernement et du patronat, la dette en pillant les ressources publiques.

Voilà les raisons de notre engagement les 6 et 11 octobre 2011.

 

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...