Archive | 10 novembre 2010

LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER…Soutien aux cheminots grevistes de Tergnier (Les denrées sont à déposer en mairie du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 heures (mairie fermée les 11, 12, 13, 17 et 24 novembre). Renseignements auprès de Chantal Deneuville au 03 23 57 62 22.

 Comme les ouvriers des raffineries, les cheminots et  bien d’autres ont été et sont à l’avant-garde du mouvement pour les retraites, pour le retrait de la loi Woerth. Leur action a permis d’assurer la continuité du mouvement entre les journées nationales espacées, de lui donner encore plus d’écho. 

Ils ont commencé à créer les conditions d’une grève beaucoup plus large entraînant des travailleurs de tous les secteurs, du passage des millions de manifestants à un autre niveau d’action.

Il est clair depuis le début, pour tous, que la grève de ces quelques milliers de salariés, même dans des secteurs stratégiques, ne suffit pas, à elle seule, à mettre en échec le pouvoir.

En participant aux souscriptions pour les grévistes, nous ne rentrons en aucun cas dans une logique de « grève par procuration, par délégation ». Tout au contraire, comme salariés nous-mêmes, nous voulons préparer la suite du mouvement…LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER

VOUËL Un collectif aide les familles grévistes  (Courrier picard)

La municipalité soutient la collecte de denrées alimentaires au profit des cheminots grévistes. C’est à la mairie qu’il faut aller déposer les dons.

Suite aux manifestations contre la réforme des retraites, un collectif est né à l’initiative des femmes de cheminots grévistes, afin d’aider les familles. Une collecte de denrées alimentaire a commencé en mairie.

Entre gagner de l’argent et défendre sa retraite, il faut choisir. Quitte à y laisser plusieurs centaines d’euros à la fin du mois. Stéphane Hardy n’a pas hésité. Ce cheminot de Tergnier s’est battu et enregistre l’équivalent de 12 jours de grève pour le mois d’octobre. « Je ne le regrette pas. »

Pourtant, ce père de trois enfants s’attend à une paie revue à la baisse. « Sur un salaire moyen de 1300 à 1400 euros, la perte sera de 400 à 500 euros. On savait ce qu’on allait perdre », indique-t-il. Sans compter les frais qu’engendrent ces grèves : « J’ai fait toutes les manifestations contre la réforme des retraites, parfois même deux par jour, à Chauny et à Saint-Quentin. »

Face à ce manque financier, les femmes de cheminots viennent de créer un collectif pour venir en aide aux familles. « On l’a décidé le jeudi 28 octobre, jour du piquet de grève. » Le collectif s’est réellement constitué le 5 novembre. Et depuis, elles organisent une collecte de denrées alimentaires en mairie de Vouël.

Prouver ses jours de grèves

« On rassemble des denrées non-périssables : des pâtes, riz, sucre, farine, pot de bébé, couches… Tous les dons sont les bienvenus », détaille Stéphanie Wnuczynski, épouse de cheminot. Aucun argent ne sera collecté. « Nous n’avons pas le statut juridique qui le permet. »

Le collectif lance donc un appel à denrées jusque-là fin du mois de novembre. La distribution ne se fera qu’à partir de ce moment-là. « On attend la fin du mois pour que les cheminots puissent faire une photocopie de leur fiche de paie, montant masqué, et présenter la fiche de primes où apparaît le nombre de jours d’absence non rémunéré. »

La répartition de la collecte se fera selon trois critères : le nombre de jours de grève, la composition de la famille et les ressources du conjoint.

La distribution devrait avoir lieu à la cantine du technicentre la première semaine de décembre. « Les courses, c’est un véritable budget », souffle Lydie Hardy, femme au foyer et épouse du cheminot gréviste.

CAROLINE SUEUR

Les denrées sont à déposer en mairie du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 heures (mairie fermée les 11, 12, 13, 17 et 24 novembre). Renseignements auprès de Chantal Deneuville au 03 23 57 62 22.

Accorder la liberté pour Mumia Abu-Jamal est un acte de justice et de paix.Courrier au Président Obama

 Parti Communiste Français

Section de Saint-Quentin

22, Rue de la Pomme Rouge

02100 Saint-Quentin

France

 

 

                                                                           Saint-Quentin, le 10/11/2010

 

Monsieur le Président Obama,

Sou couvert de Monsieur l’ Ambassadeur des Etats-Unis

2 Avenue Gabriel
75008 Paris
 

Mumia Abu-Jamal est innocent.

Mumia Abu-Jamal est en prison depuis trente ans.

Mumia Abu-Jamal peut être assassiné à tout instant.

Reconnaitre l’iniquité d’un procès est un acte de justice.

 

Reconnaitre qu’il est victime de la haine la plus cruelle pour son engagement dans le combat pour l’émancipation de ses frères de couleurs et au delà, cela relève d’une volonté de paix et d’un choix de lutter contre toutes discriminations raciales.

Accorder la liberté pour Mumia Abu-Jamal est un acte de justice et de paix. Vous avez reçu le prestigieux prix Nobel de la Paix.

Monsieur le Président Obama, ce prix Nobel de la Paix vous a été attribué par anticipation, il est temps de le justifier, de le mériter.

De tout temps nous nous avons combattus les injustices, nous avons été aux cotés de Sacco et Vanzetti, de Julius et Ethel Rosenberg, d’Angéla Davis, soyez sur de la détermination des militants pour crier Liberté et Justice pour Mumia Abu-Jamal.

Entendez ces voix du monde entier, écoutez les !

Veuillez recevoir, Monsieur le Président Obama, nos respectueuses salutations.

 

                                                            Les Communistes de Saint-Quentin

 

 

Aux Etats-Unis, 3500 personnes croupissent dans les couloirs de la mort

NON À LA PEINE DE MORT !
Participons au combat contre la peine de mort, et pour la libération du journaliste MUMIA ABU-JAMAL, injustement condamné aux USA !

 

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...