Archive | 10 octobre 2010

LES JEUNES DANS LA GALERE, LES VIEUX DANS LA MISERE, ON N’EN VEUT PAS DE CETTE SOCIETE LA

11122007sarko.jpgL’attaque du gouvernement contre les retraites est largement rejetée dans le pays : les manifestations du 23 septembre et du 02 octobre le prouvent. Les effets de cette réforme seront immédiats pour l’ensemble des salariés, et y compris pour la jeunesse. En maintenant en activité les anciens, fatigués et souvent abimés par une vie passée au travail, cette réforme détruira plus d’un million d’emploi auxquels auraient pu prétendre les jeunes, déjà durement touchés par le chômage et la précarité.

            Cette réforme renforcera l’inégalité et l’exploitation dans la société. Les femmes, souvent victimes de la précarité et de carrières interrompues, seront doublement victimes. Les ouvriers et tous les travailleurs qui font un métier pénible verront leur temps de vie, déjà de dix ans inférieurs à celle des cadres, et leur espérance de vie en bonne santé raccourcie par rapport à celle des couches sociales avantagées. Les indemnités chômage jusqu’à 62 ans ou le travail forcé jusqu’à 67 ans : voilà la société qu’ils veulent nous imposer, alors que le pays n’a jamais autant regorgé de richesses

Les pensions de retraite, déjà dramatiquement basses alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter, chuteront drastiquement. L’objectif du gouvernement, des financiers et du patronat n’est pas l’équilibre budgétaire.

C’est de détruire la retraite par répartition et de nous pousser à investir dans des assurances et des fonds de pension privés en prévision du troisième âge. Il s’agit pour le pouvoir de rassurer la minorité des spéculateurs en mettant à sa disposition cet argent que des générations entières se sont battues pour mutualiser : celui des caisses de retraites.

En dépit de l’opposition de la majorité de la population, le gouvernement est décidé à imposer ces mesures régressives.  

Dans un contexte d’escalade raciste et liberticide mis en place pour casser toute résistance sociale, l’intervention massive, unie et organisée des jeunes sera décisive pour mettre un coup d’arrêt définitif à cette politique, pour les années à venir. Seule, elle permettra de préserver nos conditions de vie, de travail et d’étude, comme nos libertés démocratiques.  

metroboulot.jpg

Nous appelons donc les jeunes à se réunir en assemblée générale pour discuter et décider collectivement des moyens à mettre en œuvre face à cette situation.

 

EXIGEONS le retrait pur et simple de et simple de la réforme des retraites du gouvernement Sarkozy !

ORGANISONS une riposte globale aux coups portés par le gouvernement !

 

Le Collectif Jeune Retraites et le Comité de Mobilisation de Lyon2.

Signataires : FSE, UNEF, MJS, UPC, JCML, UEC, CRASS, PG, MJCF.

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...