Archive | 7 octobre 2010

Les lycéens de Condorcet mobilisés contre la réforme des retraites… et réprimés !

Ce matin à 8h30, à l’initiative de la Jeunesse Communiste, une quarantaine de lycéens ont bloqué leur établissement « Condorcet » à Saint-Quentin pour montrer leur désaccord et leur colère la réforme Woerth des retraites. Vers 10h, ils étaient plus de 300 à manifester dans une ambiance bon enfant. Très vite les forces de l’ordre intervenaient, pour un simple incident. Charges et bombes lacrymogènes  sur la jeunesse  qui ne faisait que revendiquer son profond désaccord contre la réforme des retraites. Des interpellations ont eu lieu, et ce à l’entrée de l’établissement, ce qui a fortement choqué les adultes présents et l’équipe pédagogique. Le proviseur,  reconnaissant le droit de grève des  manifestants,  n’avait pas autorisé les forces de l’ordre à pénétrer dans l’établissement, ce qu’ils ont fait malgré tout pour procéder à des arrestations.

Dans la ville de Xavier BERTRAND, ardent fossoyeur de nos retraites et zélé serviteur de Sarkozy, nous appelons les lycéens et étudiants à venir manifester nombreux le mardi 12 octobre à 17h, place Lafayette à Saint-Quentin.

RETRAIT DU PROJET WOERTH !

 

20101007maniflycenscondorcet2.jpg20101007maniflycenscondorcet.jpg20101007maniflycenscondorcet3.jpg

 

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Picardie-Express/Le-blocus-du-lycee-Condorcet-se-transforme-en-mini-emeute

 

Et pour éviter tout débordement, ceci n’est pas inutile (merci Rémy) :

CONSEILS A L’ÉGARD DE LA JEUNESSE MANIFESTANTE

Un CRS, de part sa fonction, n’a pas à réfléchir, il doit obéir.
Un lycéen peut lui prouver qu’il est intelligent…

La tactique des forces de l’ordre est on ne peut plus simple:
Venir au plus près des manifestants pour provoquer les quelques imbéciles qui vont alors lancer des projectiles et donner un bonne raison au CRS de charger à grand renfort de lacrymos… Les manifestants sont alors dispersés et la manif cassée.

La solution:
Sitting dès l’arrivée des CRS, les fauteurs de troubles sont obligés de se plier à la masse ou se retrouvent à découvert… Si vous bloquer un rue, ils ne peuvent que vous enlever un par un. Restez calme, laisser vous trainer sur le trottoir, et allez reprendre votre place un peu plus loin. Prévoyez de l’eau, des barres céréales, et des chansons, un sitting peut être long…

 

Autres conseils: dans une manif évitez les casquettes, bonnet, les couleurs flachis ou les vêtements noirs de la tête aux pieds. Les forces de l’ordre ont besoin de bouc émissaire pour justifier leur violence, les plus visibles sont des cibles faciles.

 

Les évènements du jeudi 7 octobre au lycée Condorcet de St Quentin prouvent que le gouvernement
a peur de la jeunesse qui ce soulève.

 

Continuez, restez solidaires, restez mobilisés.

 

 

 

15 commentaires

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...