Divers

Réaction à chaud du 16 mars, tour à tour, les secrétaires fédéraux du PCF ont révélé la nature du pacte tacite qu’aurait dû respecter Gewerc.

Régionales Picardie. L’allégeance du Front de gauche au PS ne paie pas !

Le président sortant PS de la région Picardie, Claude Gewerc, a décidé de ne pas intégrer de candidats du Front de gauche sur sa liste au second tour. Il aurait accepté, prétend-il, à la rigueur de céder 3 places éligibles. Le Front de gauche, qui a obtenu 5,3% au 1er tour, en exigeait au minimum 5 (dont 3 communistes).

Dans une autre situation, nous serions en droit de dénoncer l’hégémonisme voire l’anticommunisme du PS.

Mais pas en 2010 en Picardie avec la stratégie (régionale) du « Front de gauche » !

Tour à tour à la radio (France Bleu, le 15 mars) et dans le « Courrier Picard » (extrait ci-dessous), des responsables du « Front », les secrétaires départementaux du PCF de la Somme (J.Carliez) et de l’Oise (T.Aury) ont révélé la nature du pacte tacite qu’aurait dû respecter C.Gewerc.

En écartant toute possibilité de liste commune avec Maxime Gremetz et toute une partie des communistes picards, ils font remarquer qu’ils ont empêché qu’une liste menée par des communistes dépasse les 10%. Elle aurait pu se maintenir au 2ème tour et négocier avec le PS sur une position de force.

Effectivement, l’addition du résultat de la liste des communistes de « Colère et espoir »  avec Gremetz comme chef de file, 6,20% et de celui de la liste du « Front de gauche », 5,34% rejoint le résultat (en pourcentage) de la liste unie « Colère et espoir » de 2004, 10,86%.

Au lendemain du 1er tour, les dirigeants du Front de gauche se prévalent de cette situation de division pour revendiquer une reconnaissance de C.Gewerc. C’est inconcevable !

Gewerc, non content d’être débarrassé (au conseil régional) de Gremetz, élimine aussi les autres communistes pour ne garder que les disciples de Robert Hue, alignés sur sa liste dès le 1er tour. Il est ravi d’être le dernier à rire.  

C’est grave pour le PCF. Ces dirigeants n’en finissent pas de se disqualifier.

Comment peuvent-ils justifier l’ostracisme à l’égard de Gremetz mais « l’ouverture » du Front de gauche, par exemple, à une tête de liste, conseillère écolo sortante dans l’Aisne ?

Chacun, notamment dans la région, a son opinion sur la personnalité de Maxime Gremetz. La liste qu’il proposait avec ses camarades, celle qu’ils ont finalement présentée, étaient ouvertes et diverses, sans exclusive à priori, tout en étant « à l’initiative de communistes ».

Des centaines de communistes ont fait la campagne. Le meeting final a été fort notamment des interventions de militants cheminots, de syndicalistes de Goodyear, de jeunes communistes. Les critiques portées sur la gestion Gewerc sont irréfutables.

Il est temps d’arrêter le gâchis, le processus de destruction de l’organisation communiste en Picardie (comme ailleurs). La direction nationale ne peut plus continuer à couvrir l’exclusion de fait, arbitraire, illégale et intolérable, de centaines de communistes de la Somme. Sous peine de se disqualifier elle-même.

Le total 6,20+5,34=11,54% peut et doit être, malgré l’abstention considérable ici aussi, le socle, sur le plan électoral, d’une reconquête, sans compromission politicienne, de la place du PCF dans les entreprises, dans les quartiers populaires, dans les luttes dans la Picardie de Continental, Goodyear, Nexans et de dizaines d’autres entreprises où les salariés se battent contre la casse industrielle.

Extrait du Courrier Picard du 16 mars 2010 :

« Reconnaissance…

Le PCF a aussi rappelé au PS qu’il avait pris de gros risques. Et réussi, en se présentant sous sa propre étiquette, à barrer le boulevard qui s’ouvrait à Maxime Gremetz, le maintenant en deçà du seuil fatidique de 10 %. Une bonne action qui aurait, estime le PCF, valu une certaine reconnaissance. » 

Lien vers le site de la section du PCF de Saint-Quentin (communiqués de la liste « Colère et espoir) : http://pcfsaintquentin.unblog.fr/

A propos de Parti Communiste Français-St-Quentin 02

" Face au capital, aujourd'hui, plus que jamais, le peuple a besoin du PCF"

Les commentaires sont fermés.

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...