Divers

A Creil, les sans-papiers tiennent bon !

A Creil, les sans-papiers tiennent bon !  dans Divers rien

A Creil, les 69 travailleurs sans-papiers en lutte pour leur régularisation occupent toujours les agences d’intérim de la Tour Europe. Ils se réunissent chaque jour et décident démocratiquement de leur lutte en analysant la situation, en prenant connaissance des déclarations des autorités, en appréciant que leur mouvement marque des points dans l’opinion avec incontestablement une popularité grandissante. Je leur ai rendu visite de nouveau ce jeudi soir entre 20h30 et 22 heures avec Habib Abba-Sidick et Djamel Benkherouf respectivement maires-adjoints de Creil et de Nogent-sur-Oise. Leur moral est excellent et ils bénéficient du soutien et de la solidarité matérielle de la population. Chacun explique sa situation, fiches de paie à l’appui, des années de travail, surexploités, obligés d’emprunter des alias pour pouvoir travailler, cotisant à la sécurité sociale, payant leurs impôts mais ne bénéficiant pas de protection sociale et surtout ne possédant pas de papiers réguliers leur permettant de vivre normalement. Ils parlent de leur vie, une vie dure, dans des conditions de travail souvent éprouvantes, des heures de travail cumulées en dehors de tout respect de la législation, des chantiers dangereux, mais aussi de l’expérience qu’ils ont acquise et que les sociétés du bâtiment et de travaux publics en particulier utilisent pour leur plus grand profit. Une expérience qu’ils comptent faire valoir, certains expliquant que sur certains chantiers eux seuls savent les ficelles du métier et que c’est aussi pour cela que les patrons ont besoin d’eux. Ils représentent une partie de la classe ouvrière et ils en ont conscience, ils savent que leur lutte est au coeur d’un système qui révèle de jour en jour la nature de l’exploitation. Leur conscience de classe est magnifique de détermination, leur lutte est exemplaire. Leur action permet à chacun de mieux comprendre l’inhumanité de ce système capitaliste et l’urgente nécessité pour les travailleurs de s’unir, de se rassembler pour construire la nouvelle société que notre époque exige, celle fondée sur un travail libéré de la domination du capital.

Jean-Paul LEGRAND
 Maire-Adjoint de Creil

A propos de Parti Communiste Français-St-Quentin 02

" Face au capital, aujourd'hui, plus que jamais, le peuple a besoin du PCF"

Une réponse à “A Creil, les sans-papiers tiennent bon !”

  1. Le 27 novembre 2009 à 10:33 Tourtaux a répondu avec... #

    MERCI CAMARADE

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...