Archive | 30 juin 2009

SAINT-QUENTIN De l’humanité à la Fête des libertés (Le courrier Picard)

delhumanitealafetedeslibertesmedium.jpgLE COURRIER PICARD

Lundi 29 Juin 2009

Il y avait comme un air de liberté, hier après-midi au stade Marcel-Bienfait, celui de la Fête des libertés du PCF.

OAS_AD(‘Position1′);SAINT-QUENTIN De l'humanité à la Fête des libertés (Le courrier Picard) dans Fête des Libertés-Fête Huma-Repas ECT on error resume next Set oFlashPlayer = CreateObject(« ShockwaveFlash.ShockwaveFlash. » & nRequiredVersion) If IsObject(oFlashPlayer) Then bIsRightVersion = True End If If (Not bIsRightVersion) And (nRequiredVersion

Ambiance bon enfant hier, à la journée de fête organisée par la section locale du Parti communiste depuis trente-trois ans. Musique et tournoi de football ont fait bon ménage avec les discours politiques.

Libre. De faire ce qu’ils voulaient. S’allonger sur l’herbe pour lire la dernière gazette du Parti communiste français. De chausser ses baskets pour taper dans le ballon rond. D’écouter le concert de Farid ou des Little dead cats. Certains ont fait les trois, hier, à l’occasion de la Fête des libertés organisée au stade Marcel-Bienfait de Saint-Quentin.

Il s’agit d’une Fête de l’huma, mais plus petite, beaucoup plus petite. Les organisateurs appartiennent bien au même parti, le PCF. La section locale tenait sa 33e édition. « Cette année, on a pris le thème de Résistance et luttes », souligne Jean-Luc Tournay, conseiller régional. Ce sujet a été abordé lors d’un débat mené par des responsables syndicaux, des militants ainsi que des élus locaux et régionaux. « Maxime Gremetz est passé », note Jean-Luc Tournay.

« Bonjour camarade »

Cette journée était également, en quelque sorte, le lancement local des élections régionales. « On aura une liste. On veut faire passer nos idées. Il faut que le PC retrouve ses valeurs », poursuit le conseiller régional. Retrouver sa base. « Notre ambition est d’aller dans les entreprises, dans les quartiers. » Premier arrêt, hier à Neuville, pour la fiesta dominicale.

« Bonjour camarade. » La salutation est désormais de mise pour Julien. Ce Saint-Quentinois de 19 ans vient de signer son adhésion au PCF. « C’est une histoire de famille. Je suis dedans depuis tout petit », confie-il avant de souligner la bonne ambiance de la journée. Elle fut bon enfant. Les doigts de pieds en éventail sur l’herbe, des jeunes prennent le goûter. Cerise sur le gâteau, le concert des Little dead cats.

D’autres se laissent charmer par une autre musique, plus politique. « On a des propositions. La crise, il y a autre chose à faire. » Les communistes veulent montrer qu’ils sont dans la place. « On est là, on se bat. On n’a pas envie de s’arrêter. » La voix de sirène est celle de Jean-Luc Tournay, ravi de voir la fête battre son plein. « Il y a du monde. » Autour du barbecue, sur l’herbe… Des militants recomptent les bulletins des nouveaux adhérents. Dame nature semble avoir pris sa carte, tout du moins celle de sympathisant. Elle a laissé son soleil en roue libre

3 commentaires

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
Parcours d'une jeune consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...